Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Triathlon M de Lormes

lormesRetour à la compétition sur un triathlon distance M à Lormes. Son nom c’est « triathlon de Lormes« , mais tout se passe près du lac de Crescent avec une arrivée à Chalaux.

Je me suis inscrit sur le tard, j’avais très envie de faire un triathlon en juillet, et celui de Lormes n’étant pas très loin, c’était parfait.

Une fois inscrit, j’ai regardé le profil de course… Et là je me suis dit : « Il ne va pas être facile celui-là. »

En effet, il y a 42 kilomètres de vélo et surtout, 820 mètres de dénivelé positif ! Sans compter que pour la course à pied ce n’est pas simple non plus. Sur le 10 kilomètres, il y a 150 mètres de dénivelé positif. C’est bien simple, on monte et on descend sans cesse sur le triathlon de Lormes.

Natation

D’abord annoncée sans combinaison (super) puis finalement la combinaison est autorisée (dommage), le départ pour le distance M est à 11h. L’eau est excellente et avec une température à 24,5°C on aurait pu interdire la combinaison. Malgré mon manque d’entraînement natation, je pars vite sans être gêné. Cela peut sembler un détail mais quand j’ai vu mon chrono après la partie natation, je peux vous dire que ça change tout. Bilan : je réalise un excellent temps (à mon niveau).

Vélo

À Chalaux, même si l’organisateur avait voulu faire un parcours facile, il n’aurait pas pu. C’est tellement vallonné que l’on est dans une zone blanche niveau réseau téléphonique. Le profil vélo est simple : on monte (dès la sortie du parc T1) puis on descend. Puis on remonte sur des pourcentages de pente allant de 5 à 12% puis on redescend. Mais attention surprise, dans les descentes et dans certains virages, il y a des gravillons. Il ne faudrait pas aller trop vite tout de même. La consigne était simple : « Rester calme, ne pas s’emballer, il faut en garder pour courir ».

Course à pied

J’arrive à T2 (qui n’est pas au même endroit que T1 pour la petite précision) et, surprise, je suis bien. Le pas est léger sans fatigue apparente. Je vais donc pouvoir m’amuser sur un parcours qui comporte quelques portions de chemins. Je ne souffre absolument pas de la chaleur et dès les premiers mètres j’aperçois déjà un concurrent que je devrais pouvoir doubler.

Sur le parcours pédestre je me suis régalé. Il est à la fois technique, roulant, difficile, en plein soleil ou à l’ombre… et quelque soit la configuration, j’étais à fond du début à la fin. Je parviens à doubler 3 athlètes et signe le troisième meilleur temps pédestre.

Bilan

Le triathlon de Lormes est tout simplement magnifique. Néanmoins je vous recommande d’y aller avec un minimum de préparation. La partie vélo peut vite devenir un cauchemar si vous manquez de forme.

Un grand merci pour l’organisation qui n’est pas simple avec 2 parcs. Merci aux supporters du club de Sens et au groupe de Nathalie et Christophe pour leurs encouragements. Et un grand merci à ma Caroline qui a parcouru l’aller/retour à pied entre les deux parcs, pour pouvoir m’encourager et prendre des photos. Je ne sais pas si c’est la montagne ou si elle a travaillé sa voix, mais je pouvais entendre ses encouragements à une distance qui me paraissait plus éloignée que d’habitude.

2 réponses à

Triathlon M de Lormes

Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 64 abonnés.

Sélectionner une ou plusieurs listes :

  • Triathlon de Genève – 3000 pour la 30e ! 15 juillet 2019
    Plus de 3000 participants sont repartis comblés ce dimanche après avoir participé au La Tour Genève Triathlon 2019. Des novices aux experts, la variété des formats de course proposés a attiré les foules avec notamment 38% qui participaient à leur 1er triathlon. Victime de son succès, l’événement a dû refuser plusieurs centaines de prétendants et fermer plusieurs courses […]
  • L’Evergreen Endurance de retour en septembre prochain ! 11 juillet 2019
    TRIMAG a suivi dès 2015 la première édition de l’Evergreen Endurance, un triathlon Longue distance, extrême et écologique, disputé dans la région de Chamonix. Après une année en sourdine, l’épreuve va renaître de ses cendres le 14 septembre prochains. Le point avec son instigateur, Bruno Lebeda.   Bruno, quelles ont été les raisons de la […]
  • Compétitions d'été 14 juillet 2019
    C'est vrai que nous sommes en période de vacances, mais il y a encore des compétitions. À ce propos on pouvait retrouver Nathalie sur le 5km de Parçay sur Vienne et Yves sur le Maratrail des passerelles. Bravo à tous les deux.
Stats Google Analytics
Généré par GADWP