Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

SWOLF de Garmin

Catégorie : Natation

Expression possible : « Il a un super SWOLF »

swolfLe « SWOLF » est l’association des anglicismes « SWIM«  et « GOLF« . Pourquoi du golf avec de la natation ? Vous allez comprendre…

Dans la pratique du golf, le but est de mettre une balle dans un trou en faisant le moins de coups possible.

Eh bien en natation c’est presque pareil. Il faut parcourir une distance de bassin en effectuant le moins de coups de bras possible et le plus vite. Le SWOLF se calcule en additionnant le temps (en secondes) mis pour réaliser une longueur de piscine et le nombre de cycles de mouvements (bras droit + bras gauche) effectués pour parcourir cette longueur.

Par exemple, si vous effectuez une longueur de 25 mètres en 20 secondes en effectuant 12 cycles bras droit + bras gauche, votre SWOLF sera de 20 + 12 = 32.

Utilité

Le SWOLF est donc un indicateur de l’efficience de votre nage et il y en a un pour chaque nage. Plus il est petit et mieux c’est.

Pour l’améliorer vous devez donc :

  1. Améliorer votre vitesse pour un même nombre de cycles de bras (Une plus grande force, une plus grande vitesse d’exécution) ;
  2. Réaliser moins de cycles de bras pour une même vitesse (donc une meilleure technique, une meilleure glisse) ;
  3. Améliorer votre vitesse et diminuer vos cycles de bras.

Précaution

Attention, le SWOLF est un outil personnel. Il ne faut surtout pas chercher à le comparer d’un athlète à un autre.

La raison est qu’un nageur qui effectue une longueur de bassin de 25 mètres en 25 secondes et avec 13 cycles de bras aura donc un SWOLF de 38. Et si un autre nageur réalise quant à lui, sur 25 mètres également, 22 secondes mais avec 16 cycles, il aura le même résultat.

Ces nageurs sont-ils aussi efficients l’un que l’autre ? Il y en a un qui va plus vite, mais nage-t-il techniquement bien ? Celui qui réalise 13 cycles est-il si efficace que cela, dans la mesure où il nage moins vite ?

Beaucoup de questions qui démontrent bien que le SWOLF doit être utilisé de façon individuelle. Le premier nageur devra peut-être améliorer sa vitesse gestuelle et sa force, tout en conservant sa technique. Tandis que le second devra peut-être améliorer sa qualité d’appuis et sa technique de nage tout en conservant sa vitesse.

Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 59 abonnés.

Sélectionner une ou plusieurs listes :

  • Felix Duchampt va courir sous le drapeau roumain 29 mars 2019
    Comme Olivier Marceau il y a une quinzaine d’années (passé en Suisse), ou Aurélien Lescure plus récemment (passé en Turquie), le Français Félix Duchampt a décidé de changer de nationalité, afin de pouvoir courir davantage sur le circuit mondial de triathlon courte distance, et, pourquoi pas, se qualifier pour les prochains JO de Tokyo, en […]
  • UltraSwimrun-Alps – Un défi gargantuesque 27 mars 2019
    Aucun chronomètre mais un but commun pour la cinquantaine de binômes attendus les 27 et 28 avril prochain au départ du lac d’Aiguebelette : rallier ce lac proche de Chambéry, à Talloires, sur les berges du lac d’Annecy, et devenir « Ultra mountain swimrunner ». Un « retour aux sources » voulu par son concepteur Jean Christophe Bastiani, avec ce […]
  • Marathon vert 14 avril 2019
    Dimanche 14 avril il y avait à Maisse un marathon un peu moins célèbre que celui de Paris. Le trail de 42km du Lièvre et la Tortue où l'on pouvait retrouver Yves T. Il a fini en 3h48'10". Pour plus de détails vous pouvez vous rendre sur sa fiche perso dans le ''Trombinoscope''.
Stats Google Analytics
Généré par GADWP