Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Témoignage : Constance Bourillon, bonne contamination

Constance BourillonContaminée par mon père à l’âge de 12ans après sa réussite à son premier Ironman (Nice) en 2009, je me mets au triathlon. Pratiquant la natation depuis quelques années, la natation ne fut pas la discipline la plus dure à gérer pour ma part. La course à pied demandant beaucoup de régularité et de motivation, il fallait donc que je m’adapte à ce nouveau rythme tout nouveau pour moi.
Nouvel objectif 2015 pour mon père : refaire l’Ironman de Nice. De ce fait, je décide de m’élancer sur la course Irongirl de 5km qui a lieu durant leur parcours vélo. Après quelques  années d’expérience en course à pied, je me fixe un objectif : descendre en dessous de 24 minutes et arrivée dans les 100 premières sur les 1000 participantes. Pour cela, je fais appel à notre coach Yves Trinidad, qui nous entraîne déjà depuis de nombreuses années.
Une fois le programme en main, je me prépare à cette course grâce à des séances de fractionnées et d’endurance, plutôt courtes qui me permettaient ainsi de concilier révisions du BAC et entraînements. Je suis correctement le programme durant un mois, mais lorsque le BAC arrive, les séances se font de plus en plus rares, le BAC devenant mon objectif prioritaire. Lors de la semaine de révision, je continue le programme mais lorsque les épreuves commencent je freine le rythme et ne fait qu’un entraînement durant toute une semaine au lieu de 3 par semaine.
Cependant, une fois le BAC terminé, je refais la séance fractionnée d’avant course préparée par Yves et un peu de vélo pour faire tourner les jambes, avant mon épreuve du dimanche.
Sur les derniers conseils d’Yves, je me baigne les jambes dans l’eau de mer avant la course (canicule oblige). Mon premier objectif au début de cette course était de ne pas partir trop vite au départ pour ne pas me griller le reste de la course, cela reste un de mes points faibles.
Une fois en place sur la ligne de départ, je n’avais qu’une envie : prendre le départ et remplir mes objectifs. Le départ donné, je m’élance sous un soleil de plomb avec les 1000 participantes à mes côtés.
En éteignant mon chrono à l’arrivée, je vérifie que l’objectif était atteint . J’attends les résultats officiels et les objectifs sont bien accomplis : 22’17 et me place 25ème sur 777 individuelles.

Un grand Merci à Yves, pour le temps qu’il m’a consacré et ses conseils, sans qui le chrono  n’aurait pas été le même !

 

Le pitch

Constance est bien la digne fille de ses parents. Elle ne laisse pas beaucoup de place au hasard et tout comme eux, lorsqu’elle s’est fixé un objectif elle ira jusqu’au bout. Son équipement est somme toute assez réduit. Pour sa préparation pas de stade d’athlétisme à proximité ni même de stade « sauvage ». Une simple montre équipée d’un chronomètre qui me permettra de lui donner des temps d’accélération. Tout le reste se fera à la sensation à la kenyane…

Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 64 abonnés.

Sélectionner une ou plusieurs listes :

  • Triathlon de Genève – 3000 pour la 30e ! 15 juillet 2019
    Plus de 3000 participants sont repartis comblés ce dimanche après avoir participé au La Tour Genève Triathlon 2019. Des novices aux experts, la variété des formats de course proposés a attiré les foules avec notamment 38% qui participaient à leur 1er triathlon. Victime de son succès, l’événement a dû refuser plusieurs centaines de prétendants et fermer plusieurs courses […]
  • L’Evergreen Endurance de retour en septembre prochain ! 11 juillet 2019
    TRIMAG a suivi dès 2015 la première édition de l’Evergreen Endurance, un triathlon Longue distance, extrême et écologique, disputé dans la région de Chamonix. Après une année en sourdine, l’épreuve va renaître de ses cendres le 14 septembre prochains. Le point avec son instigateur, Bruno Lebeda.   Bruno, quelles ont été les raisons de la […]
  • Compétitions d'été 14 juillet 2019
    C'est vrai que nous sommes en période de vacances, mais il y a encore des compétitions. À ce propos on pouvait retrouver Nathalie sur le 5km de Parçay sur Vienne et Yves sur le Maratrail des passerelles. Bravo à tous les deux.
Stats Google Analytics
Généré par GADWP