Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Si tu veux qu’on t’entende, crie, si tu veux qu’on t’écoute, chuchote

— Lihrmann

Courir dans l’eau « aquajogging »

Courir dans l’eau se révèle un exercice très utile lorsque l’on veut reprendre une activité physique en douceur : soit après une longue convalescence, soit après une longue période d’indisponibilité.
C’est pourquoi, avec un minimum de matériel (ceinture de flottaison ou tout autre moyen de flottaison) et en changeant la longueur de sa foulée ou la position de ses bras, on peut à la fois courir sur le plat, en côte ou en descente, voire sauter des haies. Les grandes foulées développent l’amplitude et la puissance, les plus petites augmentent votre vitesse. Le tout sans chocs répétés sur vos articulations.

Aquajogging

Sur le plat

Le point important de l’exercice est le bon équilibre de son corps. Les jambes et les bras bougent avec une amplitude égale en avant et en arrière. On ressent alors ses doigts de pieds qui accrochent l’eau et l’expulsent vers l’arrière. Le regard se projette droit devant.

En sprint

Le point important est la vitesse. On conserve les caractéristiques du mouvement précédent tout en raccourcissant sa foulée et en augmentant la fréquence.

En côte

Le mouvement des bras est ici important. Coudes fléchis et balancement des bras d’avant en arrière exagéré. La foulée est courte et les genoux légèrement fléchis.

En descente

Le point important est le faible balancement des bras et le mouvement très rapide et très court des jambes.

Les haies

On lève ses deux genoux, on tend une jambe en avant et l’autre en arrière. Les bras bougent d’avant en arrière sous la surface de l’eau. Cet exercice permet un excellent étirement des ischios et des cuisses.

La marche en puissance

Maintenir ses bras et ses jambes tendus et les bouger d’avant en arrière avec la plus grande amplitude possible. Cet exercice est très bon pour amplifier son élasticité musculaire.

Les abdominaux et la partie supérieure du corps

Après 5 minutes d’échauffement libre on poursuit avec au moins 10 minutes pour le renforcement du haut du corps, les abdos et les lombaires. Laisser les jambes au repos et amener les bras tendus sur le côté à hauteur des épaules. Les déplacer vers l’avant et ensuite vers l’arrière. On peut également s’asseoir dans l’eau, jambes tendues, avec les pieds à la surface, pointes de pieds vers le haut ; ramener les genoux sur la poitrine puis reprendre la position initiale et recommencer à nouveau. On peut inclure des variantes comme maintenir la position assise et croiser la jambe droite sur la gauche, revenir à la position initiale et changer de jambe.

 

  • Le nouveau Tarmac SL7 de Specialized 30 juillet 2020
    SPECIALIZED a présenté il y a quelques jours le nouveau vélo du champion français Julian Alaphilippe pour le Tour de France cycliste 2020 (29 août au 20 septembre). Vincent Luis a aussi participé à son développement et l’utilise désormais à l’entraînement. Le nouveau Tarmac SL7 allie le meilleur de l’aérodynamisme et de la légèreté pour […]
  • Cervélo présente son nouveau Calédonia 24 juillet 2020
    Repoussant les limites et le style traditionnel, le Caledonia est un vélo de course qui étend ses capacités et inspire la confiance. Grâce à son expérience et son vaste catalogue de formes de tubes, Cervélo a pu créer un vélo de course qui se surpasse sur les revêtements les plus ou moins lisses, atteignant l’équilibre […]
  • Sint Pietersbear Trail (NED) 3 août 2020
    Op zaterdag 12 en zondag 13 september 2020 wordt er weer een nieuwe editie van de Sint Pietersbear Trail georganiseerd. Nieuw! Dit jaar is het een tweedaags evenement met op de zaterdag twee nieuwe afstanden en de mogelijkheid om mee te doen aan de 2 daagse challenge! Het parcours is een pittig maar schitterend on-Nederlands […]