Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

par où commencer ? Par le vouloir

— Mylène Muller

Licence compétition ou pas de licence ?

LicencePour les compétiteurs et compétitrices, à chaque saison cette même question se pose.

Si vous n’avez pas de licence vous vous demandez si vous devez en prendre une. Dans la mesure où vous souhaitez simplement essayer et voir si ce nouveau sport va vous plaire, c’est normal de réfléchir avant se s’engager plus.

Si vous avez déjà une licence, devez-vous la renouveler ? La réponse n’est pas toujours simple et nous allons essayer d’y voir plus clair.

Il existe d’autres types de licences. Elles portent parfois des noms différents selon les Fédérations mais de manière générale ce sont des licences qui n’ouvrent pas le droit de participer à des compétitions sans devoir montrer un certificat médical, ce qui place les personnes titulaires de ce type de licences dans le même cas qu’une personne sans licence.

Les différences

Une licence compétition

Premièrement, avec une licence compétition vous aurez l’assurance responsabilité civile de votre Fédération. Celle-ci vous aidera si, pendant une compétition, vous avez un accident dans lequel vous blessez une autre personne et/ou vous-même. Certaines Fédérations incluent également une assurance individuelle d’accident. Cela permet d’avoir une assistance rapatriement. Cela est le minimum car l’assureur propose également des options supplémentaires comme par exemple : assurer votre vélo en plus…

Ensuite, avoir une licence de ce type signifie bien souvent que vous faites partie d’un club. Donc que vous devez vous acquitter d’une cotisation club pour pouvoir bénéficier des structures et des encadrements proposés. Donc vous ne payez plus les entrées piscine ou autres et vous ne payez pas le ou les entraîneur(s) présent(s).

Enfin, votre certificat médical sera inclus sur votre licence, cela signifie que vous n’aurez plus besoin de justifier de votre état de forme. Si vous êtes licencié(e) c’est que tout va bien.

Pas de licence

Ne pas avoir de licence n’est pas toujours par choix mais parce que vous n’avez pas de structure près de chez vous ou les horaires que propose un club ne correspondent pas à vos horaires de travail. Ou alors vous ne voulez tout simplement pas faire partie d’un club, mais dans ce cas il faudra vérifier si votre assurance pourra vous couvrir en cas d’accident et garantir la dégradation de votre matériel.

Vous serez obligé(e) de payer chaque entrée de piscine (si vous être triathlète bien entendu) ou chaque entrée d’une salle de sport, etc.

Pour participer à une compétition il faudra payer un Pass’ Journée ou un Pass’ compétition ou tout autre Pass’. Cela vous permettra d’être assuré(e). C’est la même assurance qu’un licencié sauf qu’ici vous payez le prix fort. (Vous êtes puni(e) de ne pas avoir voulu prendre une licence).

Ce qui ne change pas

Dans les deux cas vous devrez voir votre médecin (sauf si vous renouvelez votre certificat médical via le questionnaire de santé).

Le prix des compétitions est le même pour tout le monde. De même que l’achat du matériel car même si le club peut avoir des aides financières grâce à du sponsoring rien de vous oblige à l’utiliser, surtout si vous préférez votre matériel.

Comment faire son choix

Récapitulons le coût d’une licence et celui d’un(e) non-licencié(e).

Licencié(e)

  • Licence ;
  • Cotisation club ;
  • Certificat médical ;
  • Tarif Compétition.

Non-licencié(e)s

  • Pass’ compétition ;
  • Certificat médical ;
  • Tarif compétition ;
  • Frais d’entrée aux infrastructures.

Bilan

La différence est maintenant très claire. D’un côté il y a le prix de la licence et de la cotisation club que nous nommerons « frais de licence ». Et de l’autre côté nous avons la somme des Pass’ compétitions (c’est un Pass’ compétition par compétition) et les frais d’entrée aux infrastructures que l’on peut nommer « frais d’entraînements ».

Nous pouvons désormais poser notre équation pour répondre à notre question de départ : Est ce que je prends une licence ou pas ?

Frais de licence <> Σ Pass' compétition + frais d'entraînements

Si les frais de licence sont supérieurs à la somme des Pass’ compétitions + frais d’entraînements alors pas besoin de licence. À l’inverse, une licence vous sera plus utile.

Prenons l’exemple d’un(e) triathlète

Débutant(e)

Pour cet exemple posons les conditions initiales : Vous êtes sportif / sportive et vous souhaitez commencer le triathlon. Pour débuter vous envisagez de faire deux triathlons distance S et, en fin de saison, un triathlon distance M.

En général les frais de licence sont aux alentours de 250€.

Un Pass’ Compétition pour les triathlons S est généralement de 5€ et pour les triathlons M c’est généralement 20€.

Cette personne va nager une fois par semaine, durant 48 semaines donc 48 séances. Un abonnement à l’année lui permettra de payer 2€ par séance soit un total de 96€ pour aller nager.

Utilisons l’équation :

Frais de licence <> Σ Pass’ compétition + frais d’entraînements

250€ > ( 2 * 5€ ) + (1 * 20€ ) + 96€

La différence est de 124€ en faveur de l’absence de licence.

Amateur / amatrice

Après une saison en tant que non-licencié(e) cette même personne souhaite désormais confirmer ses progrès. Le virus triathlon a fait son effet. Pour cette nouvelle saison il y aura au programme un triathlon S + deux triathlons M et pour finir un triathlon L soit sans licence la somme des Pass’ compétition : (1 * 5€) + (2 * 20€) + 50€ = 95€.

Pour mieux se préparer il faudra nager un peu plus et passer à deux séances par semaine soit : 192€.

Frais de licence <> Σ Pass’ compétition + frais d’entraînements

250€ < 95€ + 192€

La différence est de 37€ en faveur de la licence.

Conclusion sur la licence

Vous avez compris le principe, renseignez-vous bien sur les différents frais afin de prendre votre décision. De plus toutes les Fédérations ne proposent pas de Pass’ compétition, dans ce cas, pas le choix, il faudra une licence comme par exemple la Fédération Française de tir. La Fédération de triathlon et celle d’athlétisme le proposent mais je n’ai pas poussé les recherches plus loin. Si vous avez plus d’informations à ce sujet et afin de compléter cette page, vous pouvez laisser un commentaire. Merci.

  • TRIMAG lance son nouvel Agenda des Courses 25 novembre 2020
    Après une année particulièrement morose pour l’évènementiel sportif, qu’il soit professionnel ou associatif, TRIMAG veut renforcer son lien privilégié entre pratiquants et organisateurs, en proposant un nouveau support : le BOOK TRIMAG. « Petit frère » du BOOK de Trails endurance, la célèbre « Bible » qui recense tous les ans l’ensemble des trails de France (édité également par Outdoor Editions, […]
  • Ohana, bientôt une nouvelle marque de trifonctions… 20 novembre 2020
    “J’ai longtemps cherché la trifonction parfaite. Sans succès… Alors, je l‘ai fabriquée!” . Voilà qui est bientôt chose faite, pour Olivier de Schutter, à l’origine de ce projet. OHANA lance bientôt son crowdfunding, se présentant comme « la nouvelle marque de trifonction pensée par des triathlètes et conçue par des ingénieurs ». A découvrir bientôt sur Kickstarter!  ➡️  […]
  • Marathon Metz Mirabelle (FRA) 24 novembre 2020
    Les courses du Marathon Metz Mirabelle vous permettent de découvrir toute la richesse historique de la ville de Metz et ainsi courir avec 3 000 ans d’Histoire. Avec des départs le dimanche à partir de 9h, vous pourrez vous dépasser dans une ambiance festive sur un parcours roulant. Le Marathon 42,195 KM et le Marathon […]