Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Il arrive souvent de ne rien obtenir parce que l’on ne tente rien.

— Jacques Deval

Changer une chambre à air et un pneu de vélo

Chambre à airVous roulez seul(e) (sans assistance) tranquillement sous la pluie en hiver et vous constatez que vous avez crevé de la roue arrière. On est d’accord que ce n’est pas le bon moment pour changer sa chambre à air et/ou son pneu (selon la gravité de la crevaison). Et pourtant, il faut s’arrêter pour ne pas endommager sa roue.

Je suis sûr que vous avez tous et toutes déjà vu quelqu’un changer sa chambre à air ou son pneu de son vélo. Il y a également pas mal de vidéos pour vous expliquer comment faire cela. Bien souvent dans ces vidéos, on voit un mécanicien dans son atelier au sec et tout propre. Il travaille sur une roue toute propre dans des conditions idéales et on se dit que c’est facile lorsqu’on le voit faire…

Sur le bord d’une route, sous la pluie avec un vélo couvert de salissures (il peut faire froid en plus), on est plus ou moins fatigué(e) et pourtant il va falloir réparer ou changer cette chambre à air. Voyons désormais ensemble comment se sortir de cette galère.

Le matériel

On peut donc déjà établir trois listes de matériel à avoir. Tout d’abord le matériel indispensable qui permet de réparer ou changer sa chambre à air. Sans lui mieux vaut avoir un téléphone portable (étanche) avec soi. Puis le matériel complémentaire qui offre plus de confort et de choix dans la procédure de réparation. Et enfin, en guise de conseil, je vous propose également l’équipement supplémentaire. Cela concerne votre tenue vestimentaire qui doit continuer de vous protéger de la pluie et éventuellement du froid car mal équipé(e), une fois que l’on est immobile, notre température corporelle baisse rapidement.

Obligatoire

  • Une (ou deux) chambre(s) à air ;
  • Deux démonte-pneus ;
  • Une pompe à main ;
  • Une à deux clés plates ou une clé à molette (si votre roue n’est pas équipée d’un système de blocage rapide).

Complémentaire

  • Un pneu ;
  • Une sacoche de rangement ou un bidon « caisse à outils » ;
  • Un chiffon ;
  • Un sac de protection étanche pour la chambre à air ;
  • Une ou deux cartouches de gaz ;
  • Le système de gonflage rapide qui accompagne les cartouches de gaz ;
  • Une bombe anti-crevaison ;
  • Des gants de mécanicien en caoutchouc nitrile.

Équipement supplémentaire

  • Une bonne paire de chaussettes et/ou de sur-chaussures pour protéger les pieds ;
  • Une bonne paire de gants pour protéger les mains ;
  • Un casque imperméable ;
  • Un t-shirt qui évacue bien la sueur ;
  • Une veste polaire pour se maintenir à bonne température ;
  • Un coupe-vent imper-respirant pour se protéger de la pluie et/ou de la neige
  • Un Dérive chaîne ;
  • De l’argent ;
  • Un antihistaminique ;
  • Une carte d’identité ;
  • Un mobile.

Attitude

Avant toute chose, il est important de garder son calme. Si vous avez tout l’équipement qu’il faut et que vous connaissez la procédure que je m’apprête à vous révéler, il n’y a pas de raison de s’énerver.

Procédure de réparation d’une chambre à air

Choisir et aménager son emplacement

Lorsque l’on constate la crevaison il est préférable de s’arrêter au plus vite afin de ne pas endommager sa roue (surtout si elle est en carbone). Toutefois il ne faut pas pour autant s’arrêter n’importe où. Il est préférable de ne pas rester sur la route sans pour autant se placer sur une zone où il y a du sable, de la boue ou toutes autres saletés susceptibles de nous gêner.

Prenons un exemple où le pneu a éclaté. Je n’ai donc pas le choix. Je m’arrête là où je suis et je me décale sur le rebord de la chaussée. Le terrain n’est pas idéal mais je vais devoir faire avec. Je pose mon vélo sur le côté gauche pour ne pas endommager le dérailleur arrière.

Je commence par préparer mon matériel que je place à portée de main de façon à limiter les déplacements et manipulations.

Préparer la roue à réparer

Maintenant que l’on est loin de la route et que le matériel est prêt, on peut retirer la roue où la chambre à air est crevée. Pour cela on ouvre l’étrier du frein (si c’est un étrier latéral et s’il y a un système de pivot permettant d’ouvrir l’étrier) afin de faciliter le retrait de la roue mais surtout le retour de celle-ci lorsqu’elle sera réparée.

On desserre la fixation de la roue (arrière dans mon exemple). Si c’est une fixation rapide il n’y a pas besoin de matériel. Dans le cas contraire c’est ici que les clés à molette seront utiles.

Puis avec une main on appuie sur la chape du dérailleur arrière pour dégager la cassette et avec l’autre main on soulève le vélo. Ainsi la roue peut se retirer facilement. Une fois que la roue est désolidarisée du vélo on peut lâcher la chape arrière du dérailleur pour saisir la roue. On se retrouve avec une main saisissant le vélo et de l’autre sa roue.

dérailleur arrière

Éviter le deuxième ennui mécanique

Ici il s’agit de ne pas négliger votre vélo. Il n’a plus de roue arrière, votre dérailleur arrière est donc exposé et c’est un élément important (et cher). Donc si vous n’avez personne pour maintenir votre vélo, il faut le poser au sol sur le côté gauche afin de protéger la chaîne et surtout le dérailleur arrière. Si des salissures venaient à se coller sur la chaîne, c’est tout votre système de transmission qui risque d’être endommagé. Et si votre dérailleur arrière venait à toucher le sol trop violemment, vous ne pourrez plus changer de vitesses. On peut également fixer le vélo sur un support en se servant de la selle. Mais attention, vous devez être sûr qu’il sera bien fixé.

Maintenant que le vélo est en sécurité on peut s’occuper de la roue. Tout d’abord, retirez l’écrou et le bouchon de la valve (s’il y en a). Et enfin videz le restant d’air se trouvant dans la chambre à air afin de faciliter son retrait.

D’abord le pneu

À l’aide d’un premier démonte-pneu, glissez celui-ci entre le talon de la jante et le pneu.
Démonte pneu vélo
Le crochet du démonte-pneu doit se trouver vers le pneu, de façon à pouvoir venir attraper la tringle.
Crocheter un flan du pneu

Faites ensuite levier pour sortir la tringle hors de la jante. En coinçant le démonte-pneu sur un rayon, maintenez la tringle en dehors de la jante et libérez votre main pour utiliser l’autre démonte-pneu. (Normalement deux démonte-pneus suffisent, parfois un seul et quelques fois le pneu se retire uniquement avec les mains).

Placement des démontes pneu

Une fois que le pneu n’oppose plus aucune résistance, vous pouvez retirer tout un flan de la jante avec l’aide d’un démonte-pneu ou simplement avec vos mains.

Au tour de la chambre à air

Vous avez désormais accès à la chambre à air. Retirez-la en commençant par le côté opposé de la valve. Puis finissez de retirer votre pneu de la roue.

Le grand nettoyage

Maintenant que la roue est à nu on peut nettoyer l’intérieur de la jante. Si vous constatez qu’il n’y a pas de fond de jante, je vous recommande fortement d’en installer un à l’avenir. C’est une protection supplémentaire qui évite à la chambre à air d’être directement en contact avec le fond de jante. Comme il y a des trous pour les rayons, ces derniers peuvent avoir des aspérités qui couperont la chambre à air.

Fond de jante

Vérifiez également l’état de votre pneu afin de retirer tout corps étranger coincé dans la gomme de la bande de roulement (prenez votre temps pour cette opération). Nettoyez également l’intérieur du pneu.

Si vous constatez que votre pneu est trop endommagé, dans ce cas sortez un nouveau pneu.

On commence à remonter

Posez la roue sur vos pieds et commencez à placer le premier flanc du pneu dans la jante de votre roue. Vous aurez peut-être besoin d’un démonte-pneu pour faire levier et aider le pneu à bien rentrer mais ce n’est pas systématique.

Placer le pneu

Déroulez votre nouvelle chambre à air, retirez le bouchon et l’écrou (s’il y en a). Ouvrez la valve afin de réaliser un prégonflage léger à l’aide de votre bouche ou de votre pompe puis refermez la valve. Cela limite le risque de pincement au moment d’insérer la chambre à air dans la jante.

valve de la chambre à air

Insérez la valve de la chambre à air dans le trou de la roue et glissez le reste en commençant par le côté opposé de la valve (la valve étant dans le trou de la roue, ce côté sera maintenu sans action de votre part).

Emboîtez le second flan du pneu en commençant par le côté opposé de la valve. Au début vous n’aurez pas besoin des démonte-pneus mais au fur et à mesure cela peut devenir de plus en plus difficile d’insérer la tringle du pneu dans la jante.

Remettre le pneu

Pour finir le travail, glissez délicatement un premier démonte-pneu entre la jante et le pneu pour venir crocheter le bord de la jante (attention de pas crocheter aussi la chambre à air d’où l’intérêt de commencer par le côté opposé ainsi la valve assure le bon placement de la chambre à air). Avec une main, maintenez la pression sur le premier démonte-pneu afin d’éviter que le pneu ne ressorte.

Saisissez le second démonte-pneu pour procéder de la même manière avec le reste du pneu qui n’est pas encore dans la jante. Cela peut devenir difficile, il ne faut donc pas avoir peur de forcer pour faire rentrer votre pneu. Il existe différents types de démonte-pneu qui peuvent faciliter cette manœuvre.

Démonte pneu schwalbe

Ce modèle peut rester en place tout seul

Vérifications avant gonflage

Avant de regonfler votre chambre à air, réalisez une dernière vérification pour voir si celle-ci n’est pas coincée ou pincée entre la jante et le pneu. C’est ici qu’un fond de jante de couleur vive peut aider à réaliser cette opération rapidement. Si vous constatez un problème, vous pouvez utiliser délicatement un démonte-pneu pour corriger le défaut.

gonfler son vélo

Ici, plusieurs solutions s’offrent à vous. Soit vous regonflez tout de suite, soit vous replacez votre roue tout de suite pour regonfler ensuite. Personnellement je préfère gonfler avant et je vais vous expliquer pourquoi.

Gonflage

Tout est prêt pour gonfler votre chambre à air. Vous pouvez placer la roue comme ça vous arrange ce qui est le premier avantage de ne pas l’avoir montée sur le vélo tout de suite. Il est plus facile de la manipuler ainsi que si elle était déjà fixée au cadre de votre vélo. Vérifiez que la valve est bien ouverte et effectuez une manipulation du piston pour éventuellement décoller le joint d’étanchéité. Maintenant vous avez 3 possibilités pour regonfler votre chambre à air :

  1. Avec une pompe à main (le plus commun et ça permet de se réchauffer) ;
  2. En utilisant une cartouche de gaz. C’est très rapide mais il faut avoir l’outil qui relie la valve et la cartouche et qui permet de la percer (attention de maintenir cette cartouche sur les parties non métalliques car elle se refroidit très vite au moment où le gaz s’échappe et vos doigts peuvent temporairement se coller dessus) ;
  3. Mettre une mousse qui vous protégera d’une éventuellement seconde crevaison (c’est plus pratique et aussi rapide que la cartouche de gaz).

Y a t-il un œuf ?

Votre chambre est bien gonflée, mais il faut réaliser une dernière vérification avant de la refixer. Saisissez l’axe d’une main et faite tourner la roue avec l’autre main (afin de bénéficier de l’effet gyroscopique votre roue doit tourner relativement vite). Cette manœuvre permet de vérifier s’il n’y a pas un « œuf » à l’intérieur de votre pneu. Cela se produit si votre chambre à air s’est pliée et se chevauche. Avec la vitesse de rotation on peut rapidement apercevoir la moindre  déformation et ainsi rectifier le problème. Ici on voit le deuxième intérêt de faire cette vérification avant d’avoir refixé la roue. Dans le cas contraire il faudrait de nouveau tout démonter.

Remontage et réalignement

Il est temps de fixer la roue sur votre vélo. Pour cela manipulez la chape du dérailleur pour faciliter le passage de la cassette. Calez votre roue bien au fond des deux pattes de dérailleur puis serrez la roue contre le cadre. Si vous avez ouvert l’étrier, vous pouvez le refermer.

Soulevez la roue arrière et faites tourner les pédales de votre vélo avec une main pour réaligner la chaîne sur le bon pignon. Pour finir, contrôlez que vos freins sont correctement alignés.

Écologie

Avant de partir, ramassez absolument tout ce qui traîne au sol. Votre matériel de réparation mais également votre chambre à air percée et éventuellement votre pneu éclaté. Nettoyez vos cales de chaussures pour garantir une bonne fixation de vos chaussures sur les pédales et vous pouvez reprendre votre route.

Conseils bonus

Pour stocker tout votre matériel vous pouvez utiliser vos poches ou une sacoche qui se fixe sous la selle. Il existe également des gourdes « caisse à outils ». Ou si vous aimez tout scotcher, vous pouvez coller votre matériel sur le cadre. Dans ce cas, il faudra prévoir un rouleau de scotch pour tout refixer à la fin.

Ci-dessous je vous propose de télécharger un fichier récapitulatif qui résume les opérations à effectuer.

L'article n'est pas terminé, si vous souhaitez lire la suite de l'article il vous suffit de vous abonnez à ce blog.
  • TRIMAG lance son nouvel Agenda des Courses 25 novembre 2020
    Après une année particulièrement morose pour l’évènementiel sportif, qu’il soit professionnel ou associatif, TRIMAG veut renforcer son lien privilégié entre pratiquants et organisateurs, en proposant un nouveau support : le BOOK TRIMAG. « Petit frère » du BOOK de Trails endurance, la célèbre « Bible » qui recense tous les ans l’ensemble des trails de France (édité également par Outdoor Editions, […]
  • Ohana, bientôt une nouvelle marque de trifonctions… 20 novembre 2020
    “J’ai longtemps cherché la trifonction parfaite. Sans succès… Alors, je l‘ai fabriquée!” . Voilà qui est bientôt chose faite, pour Olivier de Schutter, à l’origine de ce projet. OHANA lance bientôt son crowdfunding, se présentant comme « la nouvelle marque de trifonction pensée par des triathlètes et conçue par des ingénieurs ». A découvrir bientôt sur Kickstarter!  ➡️  […]
  • Marathon Metz Mirabelle (FRA) 24 novembre 2020
    Les courses du Marathon Metz Mirabelle vous permettent de découvrir toute la richesse historique de la ville de Metz et ainsi courir avec 3 000 ans d’Histoire. Avec des départs le dimanche à partir de 9h, vous pourrez vous dépasser dans une ambiance festive sur un parcours roulant. Le Marathon 42,195 KM et le Marathon […]