Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Ce n’est pas en regardant la lumière qu’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité.

— Carl G. Jung

Charge d’entraînement de Polar Flow

flowPolar, et sa plateforme Polar Flow, utilise son propre modèle mathématique pour calculer la C.E. Charge d’Entraînement. Leur calcul est basé sur la mesure de la fréquence cardiaque. Cela leur permet d’évaluer l’intensité de l’exercice pendant un entraînement de type endurance. La fonction Charge d’entraînement est donc destinée aux personnes dont l’entraînement comprend essentiellement des exercices de type endurance.

Méthode de calcul

La charge d’entraînement est basée sur l’intensité et la durée d’une séance d’entraînement. L’intensité d’une séance est mesurée à l’aide de la fréquence cardiaque et le calcul prend aussi en compte vos informations personnelles, telles que l’âge, le sexe, le poids, la VO2max et l’historique d’entraînement. Si aucun historique d’entraînement n’est encore disponible, la sélection de niveau d’entraînement que vous avez renseignée est utilisée dans le calcul. Ils utilisent également vos valeurs de seuils aérobie et anaérobie dans le calcul.

Avantages

  • Tout est intégré et se calcule automatiquement ;
  • La méthode tient compte de l’âge, du sexe, du poids, de la VO2max et du passé de l’athlète (ce qui n’est déjà pas trop mal).

Inconvénients

  • Ne semble destiné que pour les entraînements d’endurance ;
  • Tout n’est qu’approximatif. La VO2max est approximativement calculée, les seuils ventilatoires également. Beaucoup trop de valeurs approximatives ;
  • La fatigue musculaire n’est pas prise en compte ;
  • La dérive cardiaque est oubliée. Sur une sortie longue ou une compétition importante, on observe parfois une baisse de la fréquence cardiaque pour une même vitesse. Cela s’appelle une dérive cardiaque. Le cœur se fatigue aussi. Autrement dit, pour Polar, après 4 heures de course à pied (par exemple) si votre fréquence cardiaque baisse, c’est que vous vous reposez ;
  • La qualité du sommeil n’intervient pas ;
  • La notion de charge optimale n’est pas paramétrable. Cela implique que l’on ne peut pas individualiser les zones « Sous-entraînement », « Équilibré », « Fatigué » et « Très fatigué » ;
  • Le climat, le relief, l’altitude, etc., beaucoup de paramètres sont écartés.

Source

Site Officiel de Polar

  • Corima présente sa nouvelle roue, la MCC DX 6 avril 2020
    Il y a 10 ans, CORIMA lançait sa première MCC, concentré de technologies et de performance ; il y a 10 ans aussi, CORIMA signait son partenariat d’équipementier avec Astana et remporte depuis de nombreuses victoires sur cette roue. Fruit de trois années de développement dans les usines de la Drôme, les nouvelles MCC DX ont […]
  • La nouvelle ASICS à plaque de carbone… 1 avril 2020
    La METARACER est annoncée comme la chaussure de course de fond la plus innovante d’ASICS à ce jour. Elle allie la technologie GUIDESOLE™ avec une plaque de carbone, pour offrir plus de stabilité aux coureurs et un meilleur rebond. La chaussure a une forme incurvée qui permet de réduire la charge musculaire sur le mollet […]
  • Jogging des flaminds sans conduite 31 mars 2020
    Jogging de 7,9km sur chemins et routes de campagne, moyennement vallonné. L’article Jogging des flaminds sans conduite est apparu en premier sur Zatopek Magazine.