Piments ou Capsicum

Piments ou Capsicum

pimentsIl existe plusieurs piments comme par exemple le piment d’Anglet, Banane, Cascabel, Chipotle, d’Espelette, Antillais, etc.

Cette sensation piquante provient de capsaïcine. Plus il y a ce composant chimique et plus le piment est fort.

Un des avantages de la capsaïcine est qu’il augmente la sensation de satiété, donc diminue l’appétit tout en accélérant la digestion des graisses.

Les bienfaits des piments

Son action sur la digestion, sur les infections, sur l’inflammation, sur la sueur, et sur les convulsions a été démontrée.

Résumé des propriétés

  • Antibactériennes ;
  • Antiseptiques ;
  • Diurétiques ;
  • Sudorifiques ;
  • Digestives (vitamine A) ;
  • Anti-convulsives ;
  • Anti-oxydant (vitamines C et E) ;
  • Riche en vitamines K, PP ;
  • Riche en minéraux : fer, cuivre, manganèse, magnésium et potassium ;
  • Aide à soigner le rhume ou la grippe ;
  • Détruit les récepteurs de la douleur ;
  • Soulage l’arthrite, les rhumatismes et la dystrophie ;
  • Élève le taux d’adrénaline, d’endorphine et de noradrénaline ;
  • Réduit le cholestérol sanguin ;
  • Protège nos cellules de l’action destructrice des radicaux libres.

Comment les utiliser ?

Ils peuvent être utilisés frais, séchés et en poudres pour de nombreuses préparations tant culinaires que cosmétiques.

Dans votre jardin il pourra servir de répulsif contre les souris, les écureuils et les lapins.

Attention toutefois, consommés à fortes doses, les piments peuvent augmenter le risque de cancer de l’estomac. Il ne faut jamais appliquer de piments sur les yeux, sur une plaie, sur les muqueuses et sur une inflammation. Il ne faut pas utiliser les piments en cas de reflux gastro-œsophagiens, syndrome de l’intestin irritable, hémorroïdes et pour des enfants de moins de 2 ans.

Recommandations

Pour conclure, l’utilisation des plantes pour se soigner doit se faire en demandant préalablement conseil à un médecin, pharmacien ou herboriste. Les femmes enceintes, les personnes atteintes de maladies chroniques et graves ou prenant des médicaments, doivent consulter un médecin avant de faire de l’automédication pouvant entraîner des effets indésirables, notamment des interactions médicamenteuses.

Leave A Comment

Translate »
Email
YouTube
YouTube
LinkedIn
LinkedIn
Share
Telegram