Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

RPE – Rating of Perceived Exertion

rpeÀ l’origine, l’échelle RPE proposée par Borg (Borg, 1973) s’échelonnait de 6 à 20.

Ces valeurs ont été choisies de façon à être aussi proches que possible de la valeur de 1/10 de la fréquence cardiaque.

Ainsi une fréquence cardiaque (bpm) = RPE x 10, correspondrait à des fréquences cardiaques variant de 60 à 200 bpm ce qui serait valable pour des sujets sains, d’âge moyen (30-50 ans) faisant un effort progressif modéré à dur.

rpe de borg

Toutefois, comme vous pouvez le constater, il manque des correspondances. Si un athlète indique une échelle RPE à 16, comment doit-on l’interpréter ? C’est plutôt « dur » ou plutôt « très dur » ?

C’est pourquoi il est commode d’utiliser l’échelle modifier de Foster et Bannister allant de 0 à 10. Cela permet d’attribuer une interprétation verbale à chaque niveau de difficulté ressentie par l’athlète.

Application

Dans le domaine du sport, cette perception de l’effort peut être utilisée par l’entraîneur et l’athlète avec une grande efficacité comme le montre cette étude que vous pouvez télécharger à la fin de cet article. Le coach indique un niveau d’effort à atteindre durant les entraînements et l’athlète informe son ressenti réellement perçu. Cela permet de réaliser une évaluation mais également une auto-évaluation, un contrôle et une régulation de l’intensité des exercices. Des différences trop importantes informent le coach que son athlète est soit dans une bonne, soit dans une mauvaise dynamique. Il peut également être totalement en phase avec le processus mis en place pour améliorer les performances de l’athlète.

L’avantage d’utiliser une échelle RPE est que l’on peut lui accréditer une multitude de facteurs intervenant dans la perception de l’effort. Par exemple on peut qualifier de facteurs primaires les capacités physiques, physiologiques et mentales mais il faut aussi prendre en considération les facteurs environnementaux comme la météo, le lieu, les médias, la famille, les amis, le niveau d’engagement, l’importance du résultat, etc.

Prendre en considération tous ces facteurs permette d’affiner et d’effectuer l’entraînement juste en vue d’atteindre le maximum de son potentiel au moment voulu.

Sources

Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 60 abonnés.

Sélectionner une ou plusieurs listes :

  • Triathlon de Paris – Les nouveautés de l’édition 2019 25 mai 2019
    Avec un parcours inédit au départ du bassin de la Villette qui arpente plusieurs sites incontournables de la Capitale, le lancement d’un format S pour s’ouvrir à un public encore plus large, mais également des engagements forts côté éco-responsabilité et inclusion  des sportifs handisport, cette édition 2019 du Garmin Triathlon de Paris place la barre […]
  • Time Alpe d’Huez Triathlon – La dernière ligne droite ! 22 mai 2019
    Le triathlon de l’Alpe d’Huez, c’est maintenant dans deux mois ! Du 22 au 26 juillet, vous aurez le choix en effet entre un duathlon le mardi 23 juillet, le triathlon L le jeudi 25 juillet, ou le distance M le Vendredi 26 juillet. Depuis plusieurs mois, TRIMAG vous a proposé un plan d’entraînement pour […]
  • 1er SEPTEMBRE 2019 : MARATHON DE L'ARDECHE (07) 23 mai 2019
    Lе Marathon dе l'Ardeche еѕt unе aventure sportive de 42,195 km et 329 m de denivele sur la Dolce Via, ancienne voie ferree reamenagee en voie douce. De la Voulte sur Rhone a la base aquatique Eyrium, mesurez votre endurance en solo, en duo ou en equipe de 4, au cœur d'un paysage naturel preserve. […]
  • Tri M Dienville et Chpt Police 18 mai 2019
    Dimanche 19 mai il y avait du niveau sur le triathlon distance M de Dienville. L'épreuve était support pour le Championnat de France de la Police. Cela n'a pas du tout impressionné 2 triathlètes du J3 triathlon qui ont fait bonne figure devant cette armada de policiers. Cédric et Yves ont donné le meilleur d'eux-mêmes […]
Stats Google Analytics
Généré par GADWP