Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

En sport, tout demande de la détermination. Les trois D : Détermination, Disponibilité, Discipline ; et la réussite est à portée de main.

— Philip Roth

Nathalie Mangenot, tout compte

MarathonEn 2014 j’ai sollicité Yves pour une préparation marathon, mon 1er marathon, à Melun Sénart. Finisher en 05:07:28 j’avais dit après la ligne d’arrivée « plus jamais ». Mais j’ai récidivé et après un second en 2015 (Nice -Cannes) un peu laborieux, je voulais retenter l’expérience et passer sous les 5h.

Nouvel objectif

J’ai choisi de courir le marathon de La Rochelle le 25 Novembre 2018 et j’ai de nouveau demandé à Yves de me coacher. La formule a évolué car j’ai évolué depuis 2014. Mon programme a commencé début juillet 2018 et se faisait en 3 à 4 séances par semaine. Toujours à l’écoute des ressentis sur les séances faites, et des problèmes rencontrés, Yves est capable d’adapter les entraînements pour ne pas perdre les gains précédents. Sur des exercices de renforcement musculaire dont je ne comprenais pas la finalité, il prend le temps d’expliquer par lui-même ou donne des exemples sous forme de vidéos.

Sur la ligne de départ

Enfin le Jour J est arrivé. Les conditions météo sont défavorables, petite pluie qui vous glace avec des rafales de vent à 30km/h. Je cours les 25 premiers kilomètres plutôt facilement. Le parcours est en 2 boucles dans les rues de La Rochelle. Les 17 derniers kilomètres sont devenus plus compliqués à gérer. Et mon objectif de moins de 5h est passé à objectif « finir ». La reprise après chaque ravitaillement n’avait jamais été aussi douloureuse dans les cuisses. Je n’ai pas compris pourquoi j’ai eu autant mal aux jambes mais je n’ai pas arrêté ou abandonné. J’ai passé la ligne d’arrivée en 5h13’09 ». Mon défi timing n’est pas atteint certes, mais j’ai énormément gagné sur mon mental. Sans cette progression je n’aurais pas pris le départ, je n’aurais pas couru avec vent de face et pluie. J’ai repensé à toutes ces petites phrases de Yves dites par-ci, par-là. La vidéo sur les pensées positives, les encouragements de mes proches et ami(es) et j’ai tenu. Cette préparation n’a peut-être pas réussi à 100% physiquement mais elle a réussi sur le mental. Et ça, ça vaut tous les SUB 5H

Réflexion

Un mois après cette compétition, je relativise et je pense qu’il aurait été plus judicieux de refaire Melun Sénart pour me comparer sur un même parcours.
NB : 15 jours après La Rochelle, j’ai explosé mon chrono sur 5 kilomètres, marathon en relais de Sully sur Loire. Tout mon passif entraînement La Rochelle a été bénéfique mais je puis affirmer que tout s’est passé dans ma tête parce que le coaching mental positif est bien installé et maintenant il va servir pour toutes les prochaines fois, que du bonheur !
Merci Yves pour tes critiques, nos échanges et ton professionnalisme grandissant qui m’ont permis d’aller une fois de plus jusqu’au bout.

Progression, un pas après l’autre

Réaliser une course parfaite demande de maîtriser une longue chaîne de compétences et ce jour là Nathalie a amélioré son mental. Les conditions météo ne lui ont pas permis d’atteindre son objectif chronométrique. Ce jour là il était préférable de ralentir un peu par rapport à l’allure prévue. Il valait mieux bien s’alimenter pour compenser les pertes énergétiques accrues. Mais surtout il fallait un mental d’acier pour lutter sans cesse contre ce vent qui vous glace les muscles.

Le pic de forme était toujours là 15 jours après et à n’en pas douter, dans de meilleures conditions, la barre des 5 heures aurait été cassée !

  • Reprise – Laissez-vous tenter par Marrakech ! 10 juillet 2020
    Après la période de crise sanitaire inédite, les épreuves devraient s’enchaîner (toujours en respectant les contraintes sanitaires). Entre les épreuves initialement prévues, les épreuves reportées, et les envies de bouger après être resté confinés, quelques perspectives s’offrent aux athlètes en mal de compétition.Si pour courir l’EmbrunMan, le triathlon du Lévézou , le triathlong de Royan (12 […]
  • Le triathlon de Gérardmer maintenu les 5 et 6 septembre 8 juillet 2020
    Les voyants sont au vert pour la 33e édition du Triathlon de Gérardmer, selon les organisateurs. Après un épisode épidémique sans précédent, le Triathlon vosgien fait le plein et 4600 concurrents se dépasseront lors d’un week-end festif au coeur de la nature vosgienne, les 5 et 6 septembre prochains. Les formats sont ouverts à tous, à l’exception […]
  • La Pontoise… en trio 26 juin 2020
    Course nocturne nature de 6 ou 13 km par équipe de 3, départ toutes les 15 secondes contre la montre, ambiance inédite à chaque édition. Limité à 175 équipes pour votre confort. L’article La Pontoise… en trio est apparu en premier sur Zatopek Magazine.