Récit compétition

Trail du Domaine des Sénons à Paron

Domaines des Sénons
Posted by Ikayms

Trail du Domaine des Sénons

Domaines des SénonsLa saison de triathlon approche et il est temps de refaire un peu d’intensité. Me voilà donc sur le trail du Domaine des Sénons. Organisé par l’Association « Chai les Sénons » pour l’envie de partager une passion commune (le trail), en l’hommage de M. Alain Ruscon et pour nous faire découvrir le Domaine, les organisateurs nous ont concocté un vrai circuit trail.

La course des Sénons

Pour l’occasion j’ai choisi le trail de 8 kilomètres appelé « la côte de Paron ». Le départ est donné à 9h et dès le début je suis dans le paquet à l’avant. Quelque peu surpris puisque je m’attendais à voir plus de « lièvres » ultra-rapides sur un 8 kilomètres.

Le départ

Tout juste 150 mètres de parcourus que l’on amorce une descente très raide. Encore une fois je suis surpris puisque je m’attends à voir du monde me dépasser en trombe mais rien ne se passe.

À peine descendu on remonte quasiment la même côte et là ce n’est pas la même vitesse. On est dans une pente à 20 pourcent et on a le temps de cogiter. Eh oui on devra monter cette même côte pour le final. Alors je gère l’effort pour ne pas exploser tout de suite.

On passe de nouveau à notre point de départ pour reprendre la même descente. On n’a pas atteint le kilomètre que l’on a déjà 58 mètres de dénivelé positif.

Stratégie de course

J’arrive à la deuxième bosse de la journée qui a un pourcentage moyen de 8% sur 1 kilomètre. Le terrain est stable et pas trop glissant. Ce qui est plus délicat à gérer ce sont les marcheurs qui sont partis avant nous. Beaucoup se poussent et encouragent. Pour d’autres il faut prévenir assez fort.

Troisième et avant dernière bosse. Je décide de mettre un petit coup d’accélération puisqu’il me semble que l’athlète qui me précède paraît à la peine…

Dans la dernière descente je fais le forcing pour ensuite temporiser en bas afin de reprendre mon souffle pour enfin m’élancer dans la cette dernière ascension terrible. À la base je ne pensais pas être en mesure de courir dans une bosse dont le pourcentage moyen est de 20 mais le concurrent juste devant marche. Je maintiens l’allure pour le dépasser. On s’encourage mutuellement et je sais qu’il n’a pas dit son dernier mot.

Le final

Fin de la bosse, il reste peut-être 50 mètres avant d’en finir mais que c’est long ! C’est pourquoi je préfère ne pas me retourner pour me concentrer sur mon allure.

Bilan

Un très beau trail remarquablement bien organisé pour une première. L’ambiance est très festive et joyeuse. Le circuit est un vrai trail, on se retrouve sur du bitume uniquement pour traverser une route, tout le reste se passe sur des chemins avec plus ou moins de boue.

En ce qui me concerne, je pense avoir la forme. Je dois rester prudent avec mes tendons d’Achille mais sinon tout va bien. La saison de triathlon peut débuter désormais, je suis prêt.

J’aurais toutefois une recommandation à proposer. À l’avenir, pourquoi ne pas faire partir les marcheurs 5 minutes après les coureurs ? Ainsi tout le monde pourrait profiter pleinement de son effort.

Enfin je tiens à remercier les organisateurs, les bénévoles et les ami(e)s présents pour les encouragements. J’ai passé un agréable moment même si dans l’effort ma tête disait le contraire.

Leave A Comment

Coaching Triathlon, Duathlon, Swimrun, Bike and Run, Trail, Ultra Trail, marathon, 10km, 5km, semi-marathon... avec Tripassion

Coaching triathlon, natation, vélo, running, nutrition. Stage et plan d'entraînement personnalisé avec Finihser Triathlon. Coach diplômé, expérimenté et disponible
Translate »
Email
YouTube
YouTube
LinkedIn
LinkedIn
Share
Telegram