Récit compétition

Triathlon inédit de Sens distance S

Sens
Posted by Ikayms

SensTout nouveau tout beau, le triathlon de Sens est désormais à Sens même : en plein centre-ville, donc nouvelle ambiance, nouveaux parcours et nouvelle gestion de l’effort pour les triathlètes.

Ce matin j’ai prévu de faire le triathlon distance S pour peaufiner mes transitions et faire un peu de rythme avant le triathlon distance L du Val de Gray qui aura lieu dimanche 18 juillet.

La petite surprise au programme d’aujourd’hui est la météo qui nous a apporté de la pluie. Alors que depuis le début de la semaine il était annoncé du beau temps, c’est finalement de la grisaille, des averses et une température de 14 degrès (ressenti 11 degrès avec le vent à 35 km/h). Un point positif est que l’eau est plus chaude que l’air avec ses 18,6 degrés.

Natation dans l’Yonne

Pour commencer c’est 750m de natation dans l’Yonne avec une première partie contre le courant et bien sûr le retour avec le courant. Avec l’expérience je sais un peu comment gérer le courant ce qui m’a permis de ne parcourir que 689m. Niveau orientation, je suis mauvais avec une boussole mais en eau libre je me débrouille plutôt bien. Cela ne m’a pas empêché d’avoir une mauvaise allure.

Vélo rapide

Les amateurs de contre la montre, vous serrez ravis d’apprendre que le nouveau parcours vélo est encore plus plat que l’ancien. Au compteur j’ai 45m de dénivelé positif. Cela doit provenir du pont et des dos d’ânes ; tout le reste c’est plat. Donc le résumé de la partie vélo est simple. Position aéro et on appuie sur les pédales. Vent dans le dos au départ et de face au retour. Rien à signaler, si ce n’est qu’il y a des bénévoles partout à chaque carrefour. Il est clair que notre sécurité est assurée.

Course à pied presque au sec à Sens

Je pose le vélo sans encombre et avec une moyenne plus que correcte compte tenu de mon objectif de la journée. Heureusement la pluie s’est arrêtée mais les sols ne sont pas encore secs. Au départ il faut donc être très prudent sur les pavés très glissants. Après le bitume on se retrouve sur de l’herbe et comme prévu c’était trempé. Là où il n’y a pas d’herbe, il y a de la boue. Et sur les chemins c’est plein de flaques. Heureusement la zone instable n’est pas trop longue sinon on aurait pu renommer le triathlon en cross-triathlon.

Bilan du triathlon de Sens

Sens Triathlon n’a pas failli à sa réputation en ce qui concerne l’organisation d’un événement sportif. Malgré tous les changements, les difficultés d’organisation en amont et les problèmes de dernière minute, le résultat est au rendez-vous. Bravo à toute l’équipe pour cette très belle course.

Si je devais comparer par rapport au triathlon qui était organisé à Gron les années précédentes je dirais :

  • La couverture médiatique était juste énorme ;
  • Il manquait une zone d’échauffement natation ;
  • La présence du public en plein centre ville apporte beaucoup plus d’encouragements ;
  • Le parcours pédestre pourrait peut-être rester sur le chemin de halage. Cela limiterait les passages boueux mais aussi la mobilisation de bénévoles ;
  • La sécurité a été un grand succès, cela pouvait se ressentir et j’imagine qu’en centre-ville c’était important ;
  • Pour le remise des prix je regrette l’absence d’un podium par catégories (hommes et femmes). Montrer les couleurs de son club et surtout donner de la visibilité aux sponsors du club est important.

Un énorme merci à ma Caroline qui était au-rendez-vous avant d’aller travailler… Pour ne pas qu’elle soit en retard je devais me dépêcher de finir. J’ai rempli mon contrat. Plus sérieusement, pour quelqu’un qui reste sur place sans bouger sous la pluie, ce n’est pas facile pour se réchauffer. J’ai pu avoir mes encouragements et mes photos souvenirs et ça vaut plus qu’un podium. Merci !!

Leave A Comment

Translate »
Email
YouTube
YouTube
LinkedIn
LinkedIn
Share
Telegram