Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Retrait du dossard et du vélo (1/8)

dossardCela fait 3 jours que nous sommes à Louisville pour son Ironman et c’est le jour où je vais récupérer mon dossard et le vélo.

Location du vélo

Avant de m’inscrire j’ai longuement hésité concernant l’équipement vélo. Dois-je partir avec mon vélo ou dois-je en louer un ?

Partir avec mon vélo

La solution de partir avec mon vélo c’est la garantie d’avoir son réglage et pour optimiser sa course, c’est pour moi la solution idéale. Pour cette solution j’avais trois possibilités de transport :

  1. Acheter ou louer une valise rigide pour garantir la sécurité du vélo ;
  2. Acheter ou louer une valise souple ;
  3. Confectionner un emballage carton.

Solution n°1 :

C’est la solution qui permet de partir le plus sereinement possible par rapport à la sécurité du vélo. Mais niveau tarif, que ce soit en location ou à l’achat, c’est très très cher. Je ne voyage pas assez souvent pour rentabiliser l’achat d’une valise et les sociétés de location facturent à la journée alors que concrètement, il n’y a danger pour leur valise que durant le trajet. Partir 15 jours avec une location revient au même prix que l’achat.

Solution n°2 :

Une valise souple j’ai tout de suite moins confiance, donc je regarde pour une assurance en plus. Même ponctuellement, entre les frais de transport, d’achat et/ou de location, ça revient cher et en plus il y a quand le même le stress d’arriver là-bas avec un vélo cassé.

Solution n°3 :

Avec l’aide d’un ami vélociste, je pouvais avoir un carton spécifique de transport pour vélo. Je vous rappelle que tous nos vélos (presque tous) viennent de l’étranger et dans la majorité des cas, tout se passe bien. C’est donc une solution beaucoup moins chère mais demeure le risque de dommages, donc il me faut une assurance.

Louer le vélo

La deuxième option est de réserver un vélo là-bas. C’est plus ou moins cher selon les prestataires et il faut ensuite faire les réglages. Mais c’est zéro stress pour son vélo. Il y en a un quand même par rapport à l’organisation de la réservation mais c’est moins important.

Solution n°4 :

Il y a le choix de prendre un vélo sans passer par le listing que propose l’organisateur. Déjà il faut le savoir et il faut trouver.

Solution n°5 :

On peut aussi choisir un loueur de vélo qui est partenaire de l’organisateur.

Mon choix

J’ai choisi la solution 5 avec PlayTri, toujours pour limiter le stress. En passant par le listing donné, il y a plus de garanties que ce loueur soit conforme aux exigences de la marque IRONMAN. Il est très certainement plus cher que la solution n°4 mais vous pouvez choisir votre vélo (selon le choix proposé), vous pouvez envoyer vos cotes et spécifier si vous voulez des pédales, une selle, des porte-bidons… Ou si vous venez avec votre équipement. Il se charge alors de tout monter lui-même. Ensuite, il effectue un réglage sur home-trainer et surtout il est là à l’entrée du parc vélo le jour de la course. Si vous avez un soucis (un pneu qui a éclaté dans la nuit par exemple), vous allez les voir et hop, il vous répare le pneu.

Je pense que les solutions n°3 et 4 sont les moins chères mais j’ai préféré assurer le coup et je n’ai pas regretté.

Test du vélo

Dès le vélo « Argon 119 » en ma possession, je suis allé rouler un peu. J’ai ajusté les réglages, car on ne peut vraiment se rendre compte de sa position que sur la route (selon moi). Et comme me l’avait dit Cédric : « Tu verras, si c’est bien réglé, tu ne sentiras pas la différence. J’ai ajouté un double porte-bidon à l’arrière et je me suis confectionné un système pour un porte-bidon à l’avant.

Après 2 tests, j’étais bien posé sur le vélo, sans douleur et avec de bonnes sensations. Le vélo est plus rigide que le mien, mais les routes sont souvent de bonne qualité, ça devrait passer.

Retrait du dossard

Pour le retrait du dossard c’est plus simple. Hormis le bénévole qui ne me trouve pas dans le listing car il inverse mon nom et mon prénom et cherche « Yves » dans la colonne « last name », tout le reste va très vite. Je signe le contrat comme quoi je dégage Ironman de toute responsabilité, je prends mon sac, on me pose un bracelet, je récupère ma puce électronique et c’est fini pour aujourd’hui.

Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 65 abonnés.

Sélectionner une ou plusieurs listes :

  • ASSOS étend sa gamme pour les mois plus frais 14 novembre 2019
    ASSOS agrandit sa collection ÉQUIPE pour répondre aux exigences des coureurs en quête de textiles ultralégers pour les mois plus frais. Mise à l’épreuve par les meilleurs coureurs au monde, cette collection comprend les articles suivants :   EQUIPE RS Spring Fall Aero SS Jersey A cette période de l’année, les maillots d’été en résille […]
  • Des news de Tom Lecomte… 6 novembre 2019
    Tom Lecomte intègre aujourd’hui le centre de rééducation de Cap Breton pour quatre semaines. Il y suivra une thérapie quotidienne de plusieurs heures pour réapprendre à mobiliser ses jambes.  Il y a déjà fait un premier séjour de 4 semaines à la fin de l’été. « L’idée était de tout remettre en place, avant de pouvoir […]
  • Les Crêtes de l’Olive 21 novembre 2019
    Le jogging se déroule sur l’Entité de Morlanwelz au départ de la salle de sports « Baume-Marpent » sise rue Pont du Nil. Le parcours est en partie urbain et forestier avec quelques faux plats… du bas de Morlanwelz-Mariemont, en remontée jusqu’au haut du Domaine Royal de Mariemont pour redescendre par les bois de Mariemont. […]
Stats Google Analytics
Généré par GADWP