Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

La Villamanesca

villamanescaLa Villamanesca est un trail de 13 kilomètres sur la commune de Villemanoche. Le départ est à 400 mètres de chez moi et je connais tous les chemins comme ma poche. Un terrain de jeu que je connais donc très bien. À deux semaines de mon dernier objectif de la saison, une dernière grosse séance intensive me semble très bien alors je ne me prive pas.

Organisée par l’Association Sportive de Villemanoche, c’est leur deuxième édition avec de nouveaux parcours, des améliorations ici et là, le double d’inscrits et une météo au beau fixe cette année, tout est parfait pour passer une bonne journée.

Départ de la course

Nous sommes environ 130 à nous élancer sur le circuit de 13 kilomètres dans la forêt de Villemanoche et ça part fort. Devant moi un petit groupe d’une dizaine d’athlètes qui ont déjà fait le trou. Je ne sais pas s’ils ont repéré le circuit, mais 400 de D+ sur un circuit avec aussi peu de kilomètres ça promet de fortes montées et descentes.

En parlant de montée, voici la première qui se présente. Avec une pente aux alentours de 30% au pied de la côte, les allures chutent très vite et le souffle se fait plus rapide et fort. Même si je raccourcis ma foulée pour mieux monter les genoux, je ne baisse pas en intensité. Cela me permet de rattraper déjà quelques athlètes du groupe de devant.

À peine arrivé en haut, virage à gauche et c’est la descente. La plus longue et la plus technique du parcours. De toute évidence je me sens bien en jambes et mes connaissances des chemins m’aident à courir très vite. Je parviens là aussi à doubler quelques athlètes.

On enchaîne avec la deuxième côte. C’est comme ça que ça se passe sur la Villamanesca. On monte et on descend sans cesse. Cette côte est moyennement longue mais assez technique sur la fin avec des appuis fuyants.

Enfin un peu de plat où l’on peut courir assez vite. Le terrain a été bien dégagé et le moindre piège (cailloux, racines…) est bien visible.

Nouvelle descente rapide où je rattrape un concurrent qui ne va pas se laisser dépasser facilement puisqu’il accélère dans la troisième bosse du circuit. Je le laisse partir, je sais qu’elle est longue celle-ci. Avant la fin, je le double et aperçois le troisième juste devant moi qui entame la descente. Il est rapide et je le perds de vue.

La quatrième bosse n’est pas très longue et je ne parviens pas à reprendre beaucoup de terrain sur l’athlète qui est devant moi. Sur le plat nous courons à la même vitesse. Décidément ça va être difficile d’aller le chercher.

Petite descente très très raide et on enchaîne immédiatement avec la cinquième bosse. C’est dans les portions montantes que je parviens à revenir sur le troisième mais en descente, je perds du terrain et ce n’est pas faute d’avoir pris des risques puisque c’est dans cette descente où j’enregistre une vitesse moyenne de 26km/h.

Mais rien à faire, je ne reviens pas. Comme la Villamanesca finit par une descente et du plat, je me doute bien que ça va être compliqué d’aller chercher le podium, mais il me reste une sixième bosse : la plus longue qui est placée sur la fin pour bien nous fatiguer. Je parviens à revenir à moins de 50 mètres du troisième, je le vois il est tout près. Mais dans la descente il a la force d’accélérer et sur le plat aussi. Trop fort pour moi aujourd’hui.

Final

Une organisation au top avec un fléchage impeccable et des bénévoles aux petits soins. Merci à Johan, Laura et toute l’équipe qui les suit. Vivement l’année prochaine pour essayer d’améliorer mon classement ou mon chrono.

Merci également à ma photographe qui comme moi connait parfaitement les environs et qui a pu se placer où il fallait pour prendre de très belles photos mais aussi pour m’encourager ;).

Commentaires

commentaires

Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 56 abonnés.

Sélectionner une ou plusieurs listes :

  • Salut, « Môme »… 11 décembre 2018
    La famille du triathlon pleure aujourd’hui avec nous la disparition d’un de ses membres les plus attachants. Rodolphe Retrain, « Doche » pour ses amis, s’est en effet éteint lundi après-midi à l’âge de 56 ans, à la suite d’un malaise cardiaque durant une sortie vélo, dans son département d’adoption, l’Hérault. Né en région parisienne, c’est par […]
  • Triplé Norvégien sur l’Ironman 70.3 Bahrain 10 décembre 2018
    Le Norvégien Kristian Blummenfelt a devancé ses deux compatriotes Gustav Iden et Casper Stornes pour s’imposer sur l’Ironman 70.3 Bahrain. Les organisateurs ont également annoncé un nouveau « meilleur temps mondial » sur la distance avec un temps référence de 3h29 :04. Le précédent record était détenu par Andreas Raelert en 3h34 :04. A prendre avec des pincettes tout […]
  • UN ABONNEMENT SOUS LE SAPIN 30 novembre 2018
    Offrez un abonnement a Zatopek magazine, la reference des titres running et sante, et imprimez votre bon cadeau a glisser sous le sapin. 1 an = 4 numeros pour 20 €2 ans = 8 numeros pour 38 €3 ans = 12 numeros pour 55 € Commander
  • Motivé(e)s 25 novembre 2018
    Il fallait être motivé pour courir ce dimanche mais pour le J3 triathlon ce n'est pas un problème ! 3 athlètes se trouvaient sur le marathon de La Rochelle (Olivier J., Nathalie M. et Angélique L.) et Cédric M. était sur le 10 kilomètres de Villeneuve la Guyard. Bravo à toutes et tous d'avoir bravé […]
Stats Google Analytics
Généré par GADWP