Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Le plus grand plaisir dans la vie est de réaliser ce que les autres vous pensent incapable de réaliser.

— Walter Bagehot

V̇O2max : Consommation Maximale d’Oxygène

Catégorie : Tous les sports, physiologie
Expression possible : "Ta V̇O2max est de combien ?"

Définition

Consommation maximale d'oxygèneLa V̇O2max c’est le débit maximal d’oxygène que l’on peut consommer. Elle s’exprime en valeur relative, c’est à dire qu’elle tient compte de la masse active (masse musculaire active). Du moins en théorie, car bien souvent, sur le terrain, on applique plutôt la masse totale du corps. L’unité de mesure de la V̇O2max s’exprime en millilitre par minute et par masse active (ml/min/kg). En valeur absolue l’unité de mesure s’exprime en litre par minute (L/min).

Précision importante

On parle de consommation ou de débit car il y a un petit point au-dessus du « V ». C’est un détail important qui est souvent oublié dans les magazines ou les livres. Par conséquent, son absence fausse totalement la compréhension pour ceux et celles qui cherchent à en savoir plus. Cela permet de différencier le volume « V » du débit « V̇ » et comme nous le verrons dans un prochain article, l’accélération du débit « V̈ » où là il y a 2 points au-dessus du « V ».

Évaluation

Elle ne peut être obtenue qu’en réalisant des tests en laboratoire ou avec du matériel portatif très onéreux.

Utilisation

Par conséquent, elle est donc très peu utilisée pour l’entraînement sur le terrain et on lui préfère l’utilisation de la V.M.A. ou de la P.M.A. qui est plus commode.

Variations de la V̇O2max

La V̇O2max est influencée par :

  • L’âge : Elle augmente progressivement jusqu’à environ 20 ans, puis se stabilise jusqu’à environ 30 ans pour décroître progressivement par la suite.
  • Le facteur génétique : La structure des muscles et la capacité de transport de l’oxygène dans le corps ne sont pas identiques pour tout le monde.
  • L’entraînement : Pratiquer une activité physique et sportive influence aussi sur le premier point de cette liste. Cela favorise le développement, augmente le temps de stabilité et limite la baisse de la V̇O2max.
  • L’altitude : Plus on se trouve haut par rapport au niveau de la mer et plus la V̇O2max diminue.
  • L’hyperbare : L’inverse est également vrai lorsque l’on se trouve en grande profondeur.
  • La diététique : Avoir une carence et/ou être sous-alimenté(e) ne favorise pas la V̇O2max.
  • La température de l’air : Elle influence également la V̇O2max, elle ne doit être ni trop froide, ni trop chaude. Elle se situerait entre 5°C et 15°C mais cela dépend du ressenti de chacun et du sport pratiqué.
  • Reprise – Laissez-vous tenter par Marrakech ! 10 juillet 2020
    Après la période de crise sanitaire inédite, les épreuves devraient s’enchaîner (toujours en respectant les contraintes sanitaires). Entre les épreuves initialement prévues, les épreuves reportées, et les envies de bouger après être resté confinés, quelques perspectives s’offrent aux athlètes en mal de compétition.Si pour courir l’EmbrunMan, le triathlon du Lévézou , le triathlong de Royan (12 […]
  • Le triathlon de Gérardmer maintenu les 5 et 6 septembre 8 juillet 2020
    Les voyants sont au vert pour la 33e édition du Triathlon de Gérardmer, selon les organisateurs. Après un épisode épidémique sans précédent, le Triathlon vosgien fait le plein et 4600 concurrents se dépasseront lors d’un week-end festif au coeur de la nature vosgienne, les 5 et 6 septembre prochains. Les formats sont ouverts à tous, à l’exception […]
  • La Pontoise… en trio 26 juin 2020
    Course nocturne nature de 6 ou 13 km par équipe de 3, départ toutes les 15 secondes contre la montre, ambiance inédite à chaque édition. Limité à 175 équipes pour votre confort. L’article La Pontoise… en trio est apparu en premier sur Zatopek Magazine.