Récit compétition

ANSA Cross-triathlon distance S à Nemours

ANSA
Posted by Ikayms

ANSADernier triathlon de la saison et je me dirige vers Nemours pour le cross-triathlon organisé par un club très actif qui se nomme l’ANSA.

Étant donné que mon dernier gros objectif de la saison est l’Endurance Trail de Millau, ce triathlon va me servir de séance intensive que je ne vais pas faire seul.

Natation de l’ANSA cross-triathlon

À Nemours la partie natation se passe en piscine. Ce jour-là il y a 4 vagues avec un départ toutes les 15 minutes environ. On est 4 ou 5 par ligne d’eau et il y a 4 lignes d’eau. Dans ma ligne d’eau on est 3 à se connaître ce qui est très pratique pour s’organiser en fonction de nos niveaux respectifs. Ainsi personne n’est gêné.

C’est donc parti pour 500m de nage à fond et dans la mesure où je n’ai pas nagé depuis l’Inferno triathlon, je peux vous dire que 500m c’est largement suffisant. Je sors satisfait de mon temps même si je suis resté en aspiration derrière Cédric sur 400 mètres.

VTT du cross-triathlon

Ce jour-là la météo n’est pas vraiment sympa avec nous puisqu’il pleut depuis le matin. Sur le circuit VTT en forêt qui comporte quelques pièges et difficultés, le terrain humide ne va pas nous aider. Mais ce n’est pas très grave, on va faire avec en réduisant la vitesse pour éviter les chutes.

Sur les deux tours de 7,5 kilomètres, on passe par des singles, on zigzague entre les rochers et les arbres. On essaye de passer chaque bosse sans tomber pour ensuite profiter pleinement des descentes. Le circuit est tellement technique que ça fait du bien de repasser vers la piscine où on roule sur du bitume. On peut ainsi boire un petit coup plus facilement.

Sur le premier tour j’ai joué avec un rocher en essayant de passer au plus près, mais j’ai perdu. Donc une chute au compteur. J’ai bien cru comptabiliser une deuxième chute au second passage de la principale difficulté lorsque ma roue arrière a patiné plusieurs fois. En perte de vitesse j’étais sur le point de tomber avant de me rattraper à un arbre. Un peu de chance (et de réflexe) ça ne fait pas de mal.

Le trail pour pour finir

Plus qu’environ 4 kilomètres sur le même type de chemins que le VTT. Donc pas de surprises concernant la nature du terrain mais cette fois-ci je suis plus à mon aise sur mes deux jambes. Après le passage de la première bosse où je suis monté un peu haut dans les tours (fréquence cardiaque trop élevée), j’arrive à reprendre mon souffle une fois en haut. J’arrive par conséquent à accélérer progressivement. Je lâche totalement prise dans la descente pour finir sur les chapeaux de roues à l’approche de la ligne d’arrivée.

Bilan du cross-triathlon de l’ANSA

Le bilan est plus que positif compte tenu de la saison d’entraînement effectuée juste avant. La forme est donc là. Le trail de 30 kilomètres la semaine suivante le confirmera… Ou pas.

Que dire de l’organisation si ce n’est qu’elle est excellente. Moi qui n’aime pas les triathlons en piscine, là j’ai adoré !

Et que dire de ma photofan (c’est un mot que je viens d’inventer, ne le cherchez pas dans le dictionnaire). Caroline qui a une nouvelle fois assuré pour m’encourager et prendre de superbes photos en même temps. Moi quand je fais ça, soit la photo est cadrée mais sans encouragement, soit j’encourage mais la photo est floue ou pas cadrée.

Merci à toutes et à tous pour ce moment passé sur le cross-triathlon de Nemours et un grand merci à toute l’équipe de l’ANSA.

Leave A Comment

Translate »
Email
YouTube
YouTube
LinkedIn
LinkedIn
Share
Telegram