Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Après la finish line

finish lineLa finish line est désormais derrière moi. On me passe une belle médaille au cou. On me donne également une couverture de survie pour anticiper le refroidissement du corps. Je passe devant les photographes pour la postérité. Et je retrouve Caroline à la sortie de la zone d’arrivée. Un signe qui ne trompe pas sur le degré d’intensité de l’effort, c’est que l’on a mal partout une fois que tout est fini. Jusque là je pouvais ressentir la fatigue et d’éventuelles contractures, mais à cet instant précis, je peux à peine marcher. J’ai les jambes comme des bouts de bois, j’ai soif, j’ai faim et il me tarde de prendre une douche et de dormir un peu (beaucoup).

La finish line est aussi l’occasion de faire un premier bilan de la course :

  • J’aime le triathlon car même en passant une journée difficile, je pense déjà au prochain ;
  • La stratégie de course vélo était parfaite. Comme le montre le graphique ci-dessous, ma puissance du moment était égale aux puissances de mes récents records sur des temps supérieurs à 4h ;
  • Je suis vacciné sur les produits « miracles » en diététique, je reviens à ma méthode qui fonctionne et je ne suis pas prêt d’en changer ;
  • Le mental est fort mais je sens qu’il y a un petit quelque chose à faire en plus ;
  • Le programme de musculation de cette saison a porté ses fruits car je n’ai pas été limité musculairement ;
  • La souplesse est un de mes points faibles, je dois l’améliorer ;
  • Un Ironman made in America c’est top ;

puissance nolio

École d’humilité

Sur Ironman on peut s’entraîner du mieux que l’on peut, le plus petit maillon faible conditionnera toute votre course c’est pourquoi, sur une telle épreuve, chacun peut jouer sa carte.

Peu importe votre taille ou votre morphologie c’est avant tout une course contre vous-même et pour gagner il faut franchir cette finish line.

Vous pouvez vous entraîner 7 à 50 heures par semaine, si vous ne gérez pas votre course avec sagesse, vous prenez le risque de ne pas pouvoir finir.

Le mental, la diététique, la tactique, la gestion des événements extérieurs par l’anticipation et l’adaptation, tous ces aspects font partie de la course. Ne les négligez pas, tout comme le repos, et d’ailleurs c’est le moment pour moi de me ressourcer.

Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 65 abonnés.

Sélectionner une ou plusieurs listes :

  • ASSOS étend sa gamme pour les mois plus frais 14 novembre 2019
    ASSOS agrandit sa collection ÉQUIPE pour répondre aux exigences des coureurs en quête de textiles ultralégers pour les mois plus frais. Mise à l’épreuve par les meilleurs coureurs au monde, cette collection comprend les articles suivants :   EQUIPE RS Spring Fall Aero SS Jersey A cette période de l’année, les maillots d’été en résille […]
  • Des news de Tom Lecomte… 6 novembre 2019
    Tom Lecomte intègre aujourd’hui le centre de rééducation de Cap Breton pour quatre semaines. Il y suivra une thérapie quotidienne de plusieurs heures pour réapprendre à mobiliser ses jambes.  Il y a déjà fait un premier séjour de 4 semaines à la fin de l’été. « L’idée était de tout remettre en place, avant de pouvoir […]
  • Les Crêtes de l’Olive 21 novembre 2019
    Le jogging se déroule sur l’Entité de Morlanwelz au départ de la salle de sports « Baume-Marpent » sise rue Pont du Nil. Le parcours est en partie urbain et forestier avec quelques faux plats… du bas de Morlanwelz-Mariemont, en remontée jusqu’au haut du Domaine Royal de Mariemont pour redescendre par les bois de Mariemont. […]
Stats Google Analytics
Généré par GADWP