Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Course verte des 3 Pignons

pignonsCe trail, se situe sur un terrain de jeu que je connais bien. Je veux parler de la forêt des 3 Pignons où l’on peut trouver le parcours des « 25 bosses« . Même si le tracé du 21 kilomètres ne passe pas par là, le cadre est sympa et c’était l’occasion de découvrir de nouveaux chemins.

Mon échauffement s’est bien passé et je me sens en forme. Cette course clôture un gros bloc d’entraînements et je vais pouvoir mesurer leur efficacité. Ensuite ça sera une semaine de récupération active bien méritée.

La météo nous offre un moment de calme avec moins de vent et surtout pas de pluie. Nous sommes près de 800 au départ sur un étroit petit chemin. Les concurrents du 10 kilomètres sont partis 10 minutes plus tôt.

La course des 3 Pignons

Le départ est donné, ça joue un peu des coudes, mais ça va, c’est moins violent qu’un départ natation sur un triathlon. D’ailleurs je trouve que ça part moins vite que je le pensais. Soit je suis en très grande forme, soit devant ils connaissent mieux le parcours que moi et ils préfèrent en garder sous la semelle. Je reste donc prudent, ce n’est pas une compétition objectif pour moi.

Sur le 21 kilomètres, nous avons d’abord une boucle plate d’environ 5 kilomètres qui nous fait passer près du lieu du départ. C’est idéal pour les spectateurs et recevoir des encouragements.

Puis nous partons vers la partie principale où il y a un peu de bosses. D’ailleurs la première me confirme que je suis bien. Je parviens à doubler alors que je suis loin de mon poids de forme. S’enchaînent ensuite des faux-plats et quelques petites bosses. Les chemins sont principalement sablonneux avec de temps en temps des pierres et des racines. Il faut rester vigilant mais pas tout le temps.

Arrive la dernière grosse bosse. Là je marche, ce n’est vraiment pas assez rentable de griller toute cette énergie pour avancer à 5km/h. Arrivé en haut ça repart de plus belle. Le reste du parcours est sans difficulté majeure. Du coup je me fais surprendre par une racine. Je pose très mal mon pied dessus et mon mollet se contracte très fort pour m’éviter la chute. Il ne reste pas beaucoup de kilomètres, mais cela va me gêner jusqu’à la fin. La crampe n’est pas loin et je sais déjà qu’il sera difficile de retirer cette courbature à l’issue de la course des 3 Pignons.

Je franchis la ligne d’arrivée de la même manière que je suis parti, c’est à dire à fond.

Bilan

Concernant mon état de forme, je suis très satisfait. Dans la mesure où je réalise un chrono très similaire à celui que j’ai fait sur le semi-marathon de Montargis l’année passée alors qu’aujourd’hui c’était un trail et non une course sur route, j’ai donc progressé à pied.

Certes le parcours n’est pas très difficile : tout juste deux bosses et quelques petites montées ici et là ; mais c’était sur chemin sablonneux avec quelques pièges et je n’ai d’ailleurs pas été assez prudent jusqu’au bout puisque j’ai une très belle contracture au mollet droit.

Niveau organisation, difficile de faire mieux. Il y a des bénévoles partout, de la rubalise tous les 30 à 40 mètres, des ravitaillements bien placés… Autre point très positif : les parkings sont surveillés par des bénévoles actifs.

Peut-être améliorer le lieu du départ. Dans la mesure où le parking principal est bloqué pour cette course, on pourrait faire un tour du parking pour étirer le peloton qui compte 800 athlètes. Partir directement sur le chemin ne permet pas de partir sereinement sans devoir jouer des coudes.

La petite boucle est toutefois très bien car elle a permis à Caroline de prendre quelques photos et ses puissants encouragements sont toujours les bienvenus. Ils surprennent toujours autant, mais ils donnent un bon coup de booster.

Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 64 abonnés.

Sélectionner une ou plusieurs listes :

  • Triathlon de Genève – 3000 pour la 30e ! 15 juillet 2019
    Plus de 3000 participants sont repartis comblés ce dimanche après avoir participé au La Tour Genève Triathlon 2019. Des novices aux experts, la variété des formats de course proposés a attiré les foules avec notamment 38% qui participaient à leur 1er triathlon. Victime de son succès, l’événement a dû refuser plusieurs centaines de prétendants et fermer plusieurs courses […]
  • L’Evergreen Endurance de retour en septembre prochain ! 11 juillet 2019
    TRIMAG a suivi dès 2015 la première édition de l’Evergreen Endurance, un triathlon Longue distance, extrême et écologique, disputé dans la région de Chamonix. Après une année en sourdine, l’épreuve va renaître de ses cendres le 14 septembre prochains. Le point avec son instigateur, Bruno Lebeda.   Bruno, quelles ont été les raisons de la […]
  • Compétitions d'été 14 juillet 2019
    C'est vrai que nous sommes en période de vacances, mais il y a encore des compétitions. À ce propos on pouvait retrouver Nathalie sur le 5km de Parçay sur Vienne et Yves sur le Maratrail des passerelles. Bravo à tous les deux.
Stats Google Analytics
Généré par GADWP