Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Triathlon distance M de l’étang des Bois

étang des boisPremier triathlon de la saison 2019 et comme chaque année, toujours beaucoup d’interrogations. Comme bien souvent, je me retrouve à l’Étang des Bois sur le distance M. Très beau triathlon organisé par le club de l’ASFAS qui maîtrise parfaitement son sujet. Est-ce que l’entraînement hivernal a été bien ciblé en fonction des objectifs visés ? La forme est là ? L’entraînement va-t-il payer ? Vais-je trouver le bon dosage entre excitation du premier triathlon et une gestion d’effort trop attentiste qui engendrera finalement de la frustration de ne pas avoir tout donné… Je ne suis pas néophyte en triathlon et pourtant, le premier triathlon de l’année c’est toujours quelque chose.

Soigner les préparatifs

Pour le coup je soigne mes préparatifs à l’aide de ma petite liste de choses à faire et à ne pas oublier. Aussi, chaque chose est à sa place, chaque geste est réalisé en temps et en heure. Je me présente donc sur la ligne de départ totalement serein. La météo est avec nous avec un beau soleil. Il y a du vent, ce qui va demander un peu plus de gestion d’effort en vélo. La température de l’eau est aux environs de 13,5°C. C’est un peu frais au début, mais avec un petit échauffement ça va bien se passer.

C’est l’heure de la course

La natation

Le départ est donné sur la plage de l’Étang des Bois et très franchement je m’attends à devoir lutter pour trouver ma place mais pas du tout. Quant à l’idée de mettre la première bouée plus loin, c’est très bien. Je sens que je nage vite, pas trop mal et droit. À mi-parcours, la sortie à l’australienne me coupe bien le souffle. Heureusement ça revient vite une fois de retour dans l’eau. Je poursuis ma progression avec les mêmes sensations et curieusement je suis un peu plus gêné sur le deuxième tour. Première partie terminée, je sors de l’eau et là, cruel constat. Je n’ai pas aussi bien nagé que je l’espérais. Qu’il ait plus ou moins 1650m au lieu de 1500m ce n’est pas un soucis, mais 1’40 » au 100m, ce n’est pas bon, bref, je sors de l’eau 40ème.

Transition 1

Allez, on oublie la natation, il y a mieux à faire. Je retire la combinaison, je pose mon casque sur la tête et enfile ma ceinture porte-dossard et c’est parti pour 40,5km de vélo. Transition vite fait bien fait. Je sors du parc vélo 26ème.

Le vélo

Le démarrage est un peu trop rapide, je pars trop fort et je sens que deux contractures approchent sur mes vastes internes. Par conséquent je dois calmer le jeu, surtout que l’on attaque directement vent de face. Je prends le temps de me réhydrater correctement sans me précipiter. Petit à petit les muscles se réchauffent (mais pas les pieds) et tout rentre dans l’ordre au bout d’environ 15 minutes. Les 50 prochaines minutes seront toutes les mêmes. Position aérodynamique le plus possible pour ne pas subir le vent ou pour en profiter au maximum. Réglé comme une horloge, je passe donc en 27′ le premier tour et au deuxième et je finis 21ème.

Transition 2

Transition éclair, je saute du vélo, je cours dès le départ « très » vite (à mon niveau). Je pose le vélo, enfile les chaussures de running, inverse la position du dossard et je repars la casquette à la main que je mets en courant.

Course à pied

Je me sens très bien et je me laisse porter par cette sensation. Sur cette course je n’ai pas mis de cardiofréquencemètre. Un choix qui me permet de courir à la sensation et cela me réussit plutôt bien. Je ne cherche pas à réaliser la course la plus rapide sur ce circuit mais je ne réduis pas l’allure pour autant. C’est l’occasion de voir si tout le travail paye et si cette semaine bien chargée va impacter sur ma forme du moment. Sur la fin du parcours, il y a bien une apparition de fatigue musculaire qui s’est fait connaître au début du vélo. Voilà que mes vastes internes se raidissent, il est temps que ça se finisse. Je finis 13ème sans fatigue physiologique mais plus physique. Il me faudra du temps pour faire partir mes courbatures.

Bilan

Très bonne reprise du triathlon dans l’ensemble malgré ma déception sur la partie natation.

L’organisateur de ce triathlon de l’Étang des Bois a modifié certaines petites choses qui ont grandement amélioré le déroulement de la journée et pourtant c’était déjà très bien avant. Bravo à toute l’équipe de l’ASFAS.

Merci à toute l’équipe du J3 triathlon et aux accompagnateurs ainsi qu’au public présent pour les encouragements.

Merci à Caroline pour les photos, les vidéos (le tout en courant parfois) et les puissants encouragements (pour celles et ceux qui connaissent les lieux : il y a un camping là-bas, et bien je pouvais entendre ses encouragements à l’autre bout du camping ! Vous aurez l’occasion de les entendre sur Facebook sur une vidéo, ne loupez pas cette vidéo… Attention, baissez le volume).

Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 60 abonnés.

Sélectionner une ou plusieurs listes :

  • Triathlon de Paris – Les nouveautés de l’édition 2019 25 mai 2019
    Avec un parcours inédit au départ du bassin de la Villette qui arpente plusieurs sites incontournables de la Capitale, le lancement d’un format S pour s’ouvrir à un public encore plus large, mais également des engagements forts côté éco-responsabilité et inclusion  des sportifs handisport, cette édition 2019 du Garmin Triathlon de Paris place la barre […]
  • Time Alpe d’Huez Triathlon – La dernière ligne droite ! 22 mai 2019
    Le triathlon de l’Alpe d’Huez, c’est maintenant dans deux mois ! Du 22 au 26 juillet, vous aurez le choix en effet entre un duathlon le mardi 23 juillet, le triathlon L le jeudi 25 juillet, ou le distance M le Vendredi 26 juillet. Depuis plusieurs mois, TRIMAG vous a proposé un plan d’entraînement pour […]
  • 1er SEPTEMBRE 2019 : MARATHON DE L'ARDECHE (07) 23 mai 2019
    Lе Marathon dе l'Ardeche еѕt unе aventure sportive de 42,195 km et 329 m de denivele sur la Dolce Via, ancienne voie ferree reamenagee en voie douce. De la Voulte sur Rhone a la base aquatique Eyrium, mesurez votre endurance en solo, en duo ou en equipe de 4, au cœur d'un paysage naturel preserve. […]
  • Tri M Dienville et Chpt Police 18 mai 2019
    Dimanche 19 mai il y avait du niveau sur le triathlon distance M de Dienville. L'épreuve était support pour le Championnat de France de la Police. Cela n'a pas du tout impressionné 2 triathlètes du J3 triathlon qui ont fait bonne figure devant cette armada de policiers. Cédric et Yves ont donné le meilleur d'eux-mêmes […]
Stats Google Analytics
Généré par GADWP