Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

RPE – Rating of Perceived Exertion

rpeÀ l’origine, l’échelle RPE proposée par Borg (Borg, 1973) s’échelonnait de 6 à 20.

Ces valeurs ont été choisies de façon à être aussi proches que possible de la valeur de 1/10 de la fréquence cardiaque.

Ainsi une fréquence cardiaque (bpm) = RPE x 10, correspondrait à des fréquences cardiaques variant de 60 à 200 bpm ce qui serait valable pour des sujets sains, d’âge moyen (30-50 ans) faisant un effort progressif modéré à dur.

rpe de borg

Toutefois, comme vous pouvez le constater, il manque des correspondances. Si un athlète indique une échelle RPE à 16, comment doit-on l’interpréter ? C’est plutôt « dur » ou plutôt « très dur » ?

C’est pourquoi il est commode d’utiliser l’échelle modifier de Foster et Bannister allant de 0 à 10. Cela permet d’attribuer une interprétation verbale à chaque niveau de difficulté ressentie par l’athlète.

Application

Dans le domaine du sport, cette perception de l’effort peut être utilisée par l’entraîneur et l’athlète avec une grande efficacité comme le montre cette étude que vous pouvez télécharger à la fin de cet article. Le coach indique un niveau d’effort à atteindre durant les entraînements et l’athlète informe son ressenti réellement perçu. Cela permet de réaliser une évaluation mais également une auto-évaluation, un contrôle et une régulation de l’intensité des exercices. Des différences trop importantes informent le coach que son athlète est soit dans une bonne, soit dans une mauvaise dynamique. Il peut également être totalement en phase avec le processus mis en place pour améliorer les performances de l’athlète.

L’avantage d’utiliser une échelle RPE est que l’on peut lui accréditer une multitude de facteurs intervenant dans la perception de l’effort. Par exemple on peut qualifier de facteurs primaires les capacités physiques, physiologiques et mentales mais il faut aussi prendre en considération les facteurs environnementaux comme la météo, le lieu, les médias, la famille, les amis, le niveau d’engagement, l’importance du résultat, etc.

Prendre en considération tous ces facteurs permette d’affiner et d’effectuer l’entraînement juste en vue d’atteindre le maximum de son potentiel au moment voulu.

Sources

Icône

Étude RPE 313.53 KB 11 downloads

...

Commentaires

commentaires

À vous la parole :
  • France de raid – Lozère Team de Raid sacré 20 juillet 2018
    34 équipes de 3 raideurs étaient au départ du Championnat de France le vendredi 13 juillet à Bagnères de Bigorre : 8 équipes femmes, 12 équipes mixtes et 14 équipes hommes. Tout commence à 20h avec un prologue en course d’orientation relais, Absolu raid a concocté 3 parcours, court, moyen et long et chaque équipe […]
  • Paratriathlon – Deux titres européens pour les Français 20 juillet 2018
    Les Français ont rempli leur contrat lors des championnats d’Europe de Paratritahlon disputés à Tartu, en Estonie. Multi-médaillés en 2017 lors des championnats d’Europe (Kitzbühel, Autriche) et du Monde (Rotterdam, Pays-Bas), les paratriathlètes de l’Équipe de France étaient attendus en Estonie. Après un début de saison réussi, l’occasion était belle de confirmer ces résultats au […]
  • ARTICLE A LA UNE : MALADIE DE LYME 12 juillet 2018
    La maladie de lyme est comme toutes les maladies : on s'en fiche tant qu'elle nous laisse tranquille. Et on s'en veut terriblement d'autant d'ignorance des lors qu'elle vous emprisonne dans ses griffes. Pardonnez-nous d'etre aussi solennels. Mais cet article doit etre lu absolument par tous les amoureux de la nature : coureurs, promeneurs, traileurs. […]
  • Par ici Parçay 16 juillet 2018
    À l'occasion du 14 juillet le J3 triathlon était représenté par Nathalie M. et Olivier J. à Parçay-sur-Veine. Respectivement sur le 12,8 km pour Nathalie et le 18 km pour Olivier. Bravo à eux deux pour avoir couru aussi vite que possible sous cette chaleur. Retrouvez leurs classements dans la rubrique ''nos Triathlètes'' puis ''Les […]