Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Manchon swimrun Camaro

manchon camaroLors de mes recherches sur l’équipement spécifique au swimrun j’ai trouvé la possibilité de porter des manchons pour aider à la flottabilité.

Cet équipement est pratique lorsque l’eau est chaude et que le port de la combinaison est interdit ou déconseillé.

C’est surtout déconseillé de porter une combinaison lorsque la température extérieure est chaude. Même si les combinaisons de swimrun peuvent s’ouvrir devant et/ou derrière, la chaleur produite durant la course à pied s’évacue mal. L’évaporation de la sueur est également plus difficile si la combinaison possède des manches longues. Si vous choisissez l’option de retirer le haut à chaque transition, cela peut vite vous faire perdre du temps. En effet, en swimrun, on porte un débardeur porte-dossard par-dessus tout l’équipement. Il faut donc systématiquement retirer ce débardeur avant de retirer ou de remettre le haut de sa combinaison. De plus, remettre une combinaison néoprène mouillée n’est pas chose si facile.

Pour éviter tous ces désagréments, le port de manchons néoprène semble être une très bonne solution pour aider à la flottaison et tenir chaud sans pour autant mettre le corps en surchauffe.

Test des manchons swimrun Camaro

Comme dit en introduction, les manchons Camaro doivent permettre d’améliorer la flottabilité pour contre-balancer le poids des chaussures. À l’aide des tests que vous avez pu voir sur les pages « test de flottaison » et « test de redressement« , je vais pouvoir effectuer un comparatif d’efficacité.

Sans matériel j’ai une mauvais flottabilité et je possède un fort couple de redressement avec un temps de 4″66.

Comme le montre la vidéo ci-dessus, avec les manchons Camaro ma flottaison reste mauvaise et mon couple de redressement reste inférieur à 6″.

Conclusion : les manchons swimrun de Camaro n’aident absolument pas à la flottaison et n’améliorent pas mon couple de redressement.

Utilisation catachrétique

Il faut bien l’avouer j’étais bien déçu du résultat et je ne pouvais me faire à l’idée de ranger 30€ dans le placard.

Heureusement il existe le hacking (ou l’usage catachrétique) pour les objets.

Certes ces manchons n’aident pas à la flottaison, mais ils protègent très bien du froid. Pour courir ou faire du vélo à des températures froides voire très froides, ils seront parfaits.

Ils protègent également des ronces, ce qui est très pratique sur des compétitions de trail.

Par ailleurs, j’ai pu les tester en situation de course pour maintenir les biceps/triceps au chaud. Les manchons pour les mollets deviennent des manchons pour les bras. Et pour être honnête j’ai adoré car cela permet d’avoir les épaules en totale liberté de mouvement avec une protection pour les bras.

J’imagine que cela peut être utile pour le canoë, le kayak, la planche à voile, etc.

Par conséquent, je ne recommande absolument pas cet équipement pour améliorer votre flottabilité mais plutôt pour vous protéger du froid dans diverses activités sportives.

Caractéristiques

  • Épaisseur : 2 mm ;
  • Type d’assemblage : coutures plates ;
  • Compression : non ;
  • Prix: 29,95€.

Commentaires

commentaires

À vous la parole :
  • Europe – Le sacre de Le Corre 11 août 2018
    « Demain, il faudra faire aussi bien ! – Non, il faudra faire mieux ».  C’est ce qui se murmurait hier dans le clan français. Après la médaille de bronze de Cassandre Beaugrand, les tricolores se tardaient de voir leur seul représentant, Pierre Le Corre, entrer en piste. Parti avec ce poids de favori sur les épaules, […]
  • Europe – Beaugrand parmi les grandes 10 août 2018
    À 21 ans, et trois semaines après sa première victoire en WTS à Hambourg, la jeune tricolore Cassandre Beaugrand s’est offert la médaille de bronze au Championnat d’Europe Elite Courte Distance. Le titre est revenu à Nicola Spirig (SUI), Championne Olympique en 2012 et Vice-Championne Olympique en 2016, intouchable, qui décroche son 6e titre continental, […]
  • ARTICLE A LA UNE : MALADIE DE LYME 12 juillet 2018
    La maladie de lyme est comme toutes les maladies : on s'en fiche tant qu'elle nous laisse tranquille. Et on s'en veut terriblement d'autant d'ignorance des lors qu'elle vous emprisonne dans ses griffes. Pardonnez-nous d'etre aussi solennels. Mais cet article doit etre lu absolument par tous les amoureux de la nature : coureurs, promeneurs, traileurs. […]
  • Par ici Parçay 16 juillet 2018
    À l'occasion du 14 juillet le J3 triathlon était représenté par Nathalie M. et Olivier J. à Parçay-sur-Veine. Respectivement sur le 12,8 km pour Nathalie et le 18 km pour Olivier. Bravo à eux deux pour avoir couru aussi vite que possible sous cette chaleur. Retrouvez leurs classements dans la rubrique ''nos Triathlètes'' puis ''Les […]