Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

GoRun de chez Skechers

 

Chaussures Go Run

Si vous avez lu l’article sur le test sur les chaussures Gravity de chez Newton, vous avez sans doute remarqué que je n’étais pas complément satisfait de ces chaussures surtout du point de vue du temps d’adaptation et du prix. En effet, comment se fait-il que des chaussures relativement minimalistes et sur lesquelles on a simplement déplacé l’amorti qu’il y a généralement derrière vers l’avant, soient aussi chères ? Le coût de la recherche pour ce nouveau concept ? Sans doute. Pour les 11 brevets déposés pour cette chaussure ? Pourquoi pas. Toujours est-il que j’ai tout de même continué mes recherches…

Plus je faisais des recherches sur les GoRun et plus elles me paraissaient répondre à la paire de chaussures qu’il me fallait. Légère, confortable, favorisant l’amorti naturel et le coût réduit. J’ai donc commandé ces chaussures via un site américain car il n’y avait pas encore de revendeur en France. Figurez-vous que même là j’ai été surpris. Les frais de port n’étaient pas plus chers qu’en France.

À leur arrivée, j’enfile rapidement ces chaussures et compare mes ressentis avec ce que j’avais en portant les Gravity de chez Newton. On ne ressent pas sa pointe de pied sur-élevée mais son talon qui se dérobe. Le résultat est presque identique, c’est à dire que cette chaussure favorise la pose de l’avant du pied. Je m’attends donc à avoir une sollicitation musculaire plus importante sur les mollets. Hop je pars courir. Comme pour les Newton je limite ma sortie à 30′ et à mon retour, RIEN. Aucune douleur ! L’absence de talon associée à une semelle avant amortissante favorise donc la pose du pied vers l’avant sans exagérer la flexion de la cheville. Le temps d’adaptation est donc très rapide et le tout pour 80€, je suis conquis.

La semelle est un peu tendre, mais avec le temps celle-ci se durcit et devient plus réactive au sol.

Un point particulièrement négatif : les cailloux qui se coincent sous la semelle. En effet, les plots de la semelle favorisent l’emprisonnement du moindre petit ou gros caillou. Conséquence, on ressent le moindre caillou coincé sous la semelle, il est donc préférable de courir sur un terrain dur avec les GoRun.

  • Le prix = 80€ ;
  • Le poids = 200g en taille 43 ;
  • La souplesse en flexion = importante ;
  • La souplesse en torsion = importante ;
  • Le drop = -4mm ;
  • Semelles amovibles = oui ;
  • Bandes réfléchissantes = non ;
  • Pour quel type de terrain elles sont faites = dur.

Semelle de la Go Run et son système d'amorti

Commentaires

commentaires

À vous la parole :
  • Europe – Le sacre de Le Corre 11 août 2018
    « Demain, il faudra faire aussi bien ! – Non, il faudra faire mieux ».  C’est ce qui se murmurait hier dans le clan français. Après la médaille de bronze de Cassandre Beaugrand, les tricolores se tardaient de voir leur seul représentant, Pierre Le Corre, entrer en piste. Parti avec ce poids de favori sur les épaules, […]
  • Europe – Beaugrand parmi les grandes 10 août 2018
    À 21 ans, et trois semaines après sa première victoire en WTS à Hambourg, la jeune tricolore Cassandre Beaugrand s’est offert la médaille de bronze au Championnat d’Europe Elite Courte Distance. Le titre est revenu à Nicola Spirig (SUI), Championne Olympique en 2012 et Vice-Championne Olympique en 2016, intouchable, qui décroche son 6e titre continental, […]
  • ARTICLE A LA UNE : MALADIE DE LYME 12 juillet 2018
    La maladie de lyme est comme toutes les maladies : on s'en fiche tant qu'elle nous laisse tranquille. Et on s'en veut terriblement d'autant d'ignorance des lors qu'elle vous emprisonne dans ses griffes. Pardonnez-nous d'etre aussi solennels. Mais cet article doit etre lu absolument par tous les amoureux de la nature : coureurs, promeneurs, traileurs. […]
  • Par ici Parçay 16 juillet 2018
    À l'occasion du 14 juillet le J3 triathlon était représenté par Nathalie M. et Olivier J. à Parçay-sur-Veine. Respectivement sur le 12,8 km pour Nathalie et le 18 km pour Olivier. Bravo à eux deux pour avoir couru aussi vite que possible sous cette chaleur. Retrouvez leurs classements dans la rubrique ''nos Triathlètes'' puis ''Les […]