Coaching sportif personnalisé

Sens du vent

sens du ventLorsque l’on s’entraîne en extérieur on est souvent confronté au vent. Ce petit détail est d’autant plus important lorsque l’on s’entraîne en vélo du fait que la vitesse est plus importante. En effet, puisque la résistance à l’avancement est proportionnelle au carré de la vitesse de déplacement, le moindre kilomètre par heure de plus en vélo augmente considérablement la résistance.

Si on décide de prendre en considération le sens du vent et d’intégrer ce paramètre dans l’élaboration de sa séance, il peut être utile de connaître son sens et son intensité afin de décider du sens de départ de son entraînement.

Dans la majorité des cas on préfère partir vent de face en début de séance car à ce moment précis on est encore en pleine forme et apte à avancer contre le vent. Si l’on souhaite travailler sa position, ou réaliser un travail de force par exemple, c’est un choix qui se justifie, mais bien souvent ce choix est fait pour se donner la possibilité de retourner chez soi avec le vent dans le dos est ainsi limiter l’excès de fatigue. Cela peut également donner l’occasion de travailler sa vélocité.

Il est tout à fait possible de choisir de partir vent dans le dos pour finir vent de face. Dans ce type de séance, on recherche le moyen de travailler en force en fin de séance pour s’entraîner en sur-fatigue. Très pratique et utile lorsque l’on prépare des épreuves sportives de longues haleine. Dans ces conditions on apprend également à mieux gérer son allure du début à la fin de la séance.

Un autre exemple consiste à partir vent dans le dos pour s’assurer un échauffement en douceur pour ensuite bifurquer vent de face et enfin finir vent dans le dos.

Vous l’aurez compris, selon les objectifs d’une séance d’entraînement ainsi que le sens et l’intensité du vent ce dernier peut décider de la direction de départ. Celui-ci n’est alors plus considéré comme un handicap perturbant le bon déroulement d’une sortie mais bien d’un paramètre qui permettra d’optimiser sa préparation en vue d’un objectif précis.

Il existe toutefois une situation relativement désagréable… C’est lorsque le sens du vent tourne. Si on avait le vent de face au départ, on se retrouve de nouveau vent de face pour le retour. Dans cette situation, la difficulté de la séance augmente considérablement !

Commentaires

commentaires

À vous la parole :
  • Un triathlon L à Marseille en 2018 10 novembre 2017
    Pour l’édition 2018 du Triathlon de Marseille qui aura lieu les 21 et 22 Juillet prochain, 3 épreuves seront possibles, dont une nouvelle épreuve Longue distance. Sur ce format L, programmé le 22 juilet, vous débuterez par 3km de natation sur les plages du Prado avec une sortie à l’australienne, pour ensuite parcourir 80km de […]
  • Mondiaux XTerra – Fleureton 5e et meilleur Français 30 octobre 2017
    Le Sud-Africain Bradley Weiss et Flora Duffy, des Bermudes, ont remporté hier les 22e Championnats du monde Xterra disputés à Kapalua, sur l’île hawaienne de Maui. Côté Français, le vétéran Cédric Fleureton, 10 ans après avoir stoppé sa carrière de triathlète, a terminé 5e du scratch. Brice Daubord termine 9e au scratch. Plus de 800 […]
  • Finir l'été en beauté 29 août 2017
    C'est bientôt la fin de l'été et pour cette occasion vous avez été nombreux et nombreuses à réaliser de très beaux triathlons. Retrouvez les résultats des triathlons de Vichy, Passy et du lac du Der dans la rubrique ''nos Triathlètes'' puis ''Les résultats club''.