Protection contre les insectes

 

piqûre insecteLa pratique du cyclisme comporte un certain nombre de risques dont celui de croiser la trajectoire d’un insecte. Tant que la collision se passe en dessous du cou, le risque est réduit car ce dernier ne fait que vous heurter (ou l’inverse). À partir du cou, les choses se compliquent légèrement.

L’insecte peut se coincer dans le col de votre veste et vous piquer. Il peut également entrer dans votre bouche et vous piquer à l’intérieur. Si vous n’avez pas de lunettes votre œil prendra de plein fouet un petit projectile qui perturbera votre vision et vous obligera sans doute à vous arrêter.

Enfin, ces insectes peuvent entrer dans votre casque via les trous d’aération. Bien souvent tout se passe bien.cCux-ci entrent et ressortent par les orifices avant et arrière sans occasionner la moindre gène. Mais parfois, il arrive que l’un d’entre eux reste coincé. Si c’est une guêpe ou une abeille ou tout autre bébête qui pique, celle-ci se défendra et vous piquera le crâne. Quelques rares casques possèdent ce type de filet protecteur, ou leur mousse de confort est également équipée d’un filet (bien que trop près du crâne selon moi), tous les autres sont sans protection et il y en a beaucoup. Nous allons voir ensemble comment remédier à ce manque.

La vidéo ci-dessus vous explique ainsi un moyen pour vous éviter de vous faire piquer en pleine séance vélo. De même, si vous êtes allergiques à ces piqûres d’insectes, n’oubliez pas de prendre vos précautions et d’avoir avec vous de quoi vous soigner rapidement. Si vous êtes seuls, ne partez pas sans votre téléphone portable, un peu d’argent ou une carte téléphonique.

Pré-requis

Pour réaliser cette opération vous aurez besoin :

  • D’un casque non équipé d’un filet ;
  • D’un filet de protection avec des maillons de plus ou moins 1 millimètre ;
  • D’une paire de ciseaux ;
  • De la colle adaptée aux matériaux sur lesquels vous allez l’appliquer ;
  • Et d’un marqueur.

Commentaires

commentaires