Courir à jeun

 

L’entraînement à jeun

 

 


 

Courir à jeun est une façon de perdre du poids (en moyenne 500g à raison de 4 à 6 entraînements par mois) à des allures de l’ordre de 60-70% de sa VO2max et pendant 30 à 60 minutes.

Attention toutefois à l’hypoglycémie, c’est pourquoi il est conseillé de prendre, la veille au soir, un repas glucidique pour éviter une destruction prématurée des protéines contractiles des muscles et tout risque d’affaiblissement du système immunitaire.

Durant la séance il ne faut pas oublier de s’hydrater avec une boisson au fructose pour maintenir un état de vigilance. Le fructose a la particularité de ne pas arrêter la consommation de lipide.

Il est conseillé de ne pas faire de séances lactique à jeun. L’équilibre acido-basique serait perturbé, l’harmonie des neurotransmetteurs rompue, par conséquent, on serait beaucoup plus fatigué physiquement et psychologiquement. De plus la coordination, la vigilance, la température et l’élasticité musculaire ne seraient pas à leur efficacité optimale, car cela pourrait entraîner des blessures. Pour toutes ces raisons une séance intensive à jeun ne peut être efficace à 100%.

Leave A Comment

Translate »
Email
YouTube
YouTube
LinkedIn
LinkedIn
Share
Telegram