Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Triathlon distance M de Vieilles Maisons sur Joudry

La saison de triathlon vient de démarrer pour moi sur le triathlon distance M de Vieilles Maisons sur Joudry aussi appelé triathlon de l’étang des bois.

Comme pour beaucoup c’est le moment de voir si le travail hivernal a payé et de voir également ce qu’il faudra travailler.

Pour cette journée nous avons la chance d’avoir une météo clémente compte tenu de ce qui était annoncé. Un petit vent me fera choisir de ne pas mettre la roue pleine et, bien que finalement j’aurais pu la mettre, je ne pense pas que j’avais les jambes pour l’emmener et qu’elle me soit utile. Donc pas de regret de ce côté.

Natation à l’australienne

À Vieilles Maisons sur Joudry le départ se fait sur la plage, et nous sommes de plus en plus nombreux. C’est bien pour le club organisateur, mais on est serré et la délimitation pour se placer n’est finalement pas assez large. Durant mon échauffement, je suis rapidement arrivé à la première bouée sans forcer. Dès le coup d’envoi, j’essaye de me déporter le plus possible sur la droite quitte à perdre un peu de temps. La première bouée est vraiment très proche. Fort heureusement je réussis à me déporter suffisamment pour ensuite pouvoir nager tranquillement. Le parcours natation comporte une sortie à l’australienne à mi-parcours. Cela donne l’occasion de retirer l’eau dans les lunettes, de faire un coucou et de faire le plein d’encouragements. Puis c’est reparti pour un tour. Beaucoup plus calme celui-ci.

Vélo la tête dans le guidon

Sur les deux boucles de quarante kilomètres, la gestion de l’effort est simple. À fond du début à la fin. Du moins juste ce qu’il faut pour pouvoir courir correctement tout de même. Pour un triathlète, rouler à fond veut dire rouler très près de sa puissance critique. La mienne étant estimée à 248 watts, le fait d’avoir 249 au compteur veut dire que j’étais à fond. Je n’ai pas grand chose à dire sur la partie vélo. La sécurité était bien assurée, les bénévoles ont été parfaits et les concurrents également. Tout le monde respectait les distances pour ne pas être en drafting, c’était vraiment très bien. Arrivé au parc vélo, je pose les pieds au sol et là je sens quelque chose…

Course à pied déconnecté

Ce quelque chose c’est que je vais très très bien. Transition éclair, petites foulées courtes et rapides le temps de sortir du parc vélo, d’ajuster la casquette, mettre le dossard devant et vérifier que ma boisson énergétique est bien dans ma poche. Tout est en place, alors c’est parti pour le feu d’artifice.

La partie pédestre se fait sans retenue. Je fais en sorte de ne pas exploser quand même mais toujours à la limite. De temps en temps je m’amuse à placer des petites accélérations ici et là sans aucun problème. Je sens que musculairement ça va faire mal aux mollets sur la fin mais c’est supportable. Je poursuis mon effort en mode débranché du cerveau sur le dernier tour. De toute façon ça ne peut que passer maintenant, j’en suis convaincu.

Bilan

Tout est positif. J’améliore mon chrono en natation. Je réalise un de mes meilleurs temps vélo sur ce circuit et j’améliore mon chrono à pied. Pour la suite que dois-je faire ? Ne rien changer ! La suite sur le triathlon distance L de Vendôme pour un autre test qui portera plus sur la gestion de l’hydratation.

Ci-dessous un lien pour voir dans le détail ma course sur le distance M de Vieilles Maisons sur Joudry.

Remerciements

Merci aux bénévoles de l’organisation, certaines petites améliorations font plaisir à voir. L’emplacement pour le retrait des dossards est plus sympa et surtout plus pratique. Le village triathlon de plus en plus garni. Toujours une bonne ambiance. Merci aux athlètes du J3 triathlon pour les encouragements et aux ami(e)s d’être restés toute la journée pour applaudir et crier nos prénoms. Un grand merci à ma femme qui a dû exploser quelques tympans (désolé pour vous si vous étiez à côté à ce moment là) mais ça fait du bien de l’entendre. À l’année prochaine à Vieilles Maisons sur Joudry.

Commentaires

commentaires

Abonnez-vous à la newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 57 abonnés.

Sélectionner une ou plusieurs listes :

  • Salut, « Môme »… 11 décembre 2018
    La famille du triathlon pleure aujourd’hui avec nous la disparition d’un de ses membres les plus attachants. Rodolphe Retrain, « Doche » pour ses amis, s’est en effet éteint lundi après-midi à l’âge de 56 ans, à la suite d’un malaise cardiaque durant une sortie vélo, dans son département d’adoption, l’Hérault. Né en région parisienne, c’est par […]
  • Triplé Norvégien sur l’Ironman 70.3 Bahrain 10 décembre 2018
    Le Norvégien Kristian Blummenfelt a devancé ses deux compatriotes Gustav Iden et Casper Stornes pour s’imposer sur l’Ironman 70.3 Bahrain. Les organisateurs ont également annoncé un nouveau « meilleur temps mondial » sur la distance avec un temps référence de 3h29 :04. Le précédent record était détenu par Andreas Raelert en 3h34 :04. A prendre avec des pincettes tout […]
  • UN ABONNEMENT SOUS LE SAPIN 30 novembre 2018
    Offrez un abonnement a Zatopek magazine, la reference des titres running et sante, et imprimez votre bon cadeau a glisser sous le sapin. 1 an = 4 numeros pour 20 €2 ans = 8 numeros pour 38 €3 ans = 12 numeros pour 55 € Commander
  • Motivé(e)s 25 novembre 2018
    Il fallait être motivé pour courir ce dimanche mais pour le J3 triathlon ce n'est pas un problème ! 3 athlètes se trouvaient sur le marathon de La Rochelle (Olivier J., Nathalie M. et Angélique L.) et Cédric M. était sur le 10 kilomètres de Villeneuve la Guyard. Bravo à toutes et tous d'avoir bravé […]
Stats Google Analytics
Généré par GADWP