Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

 l’Indice de nage pourcentage

Cet indice de nage pourcentage « IN% » est un dérivé de l’indice de nage exprimé ainsi IN=V²/F (la vitesse au carré divisée par la fréquence gestuelle). Ce dernier permet d’évaluer l’efficacité technique du nageur en donnant une note comprise entre 1 et 5, mais vous conviendrez qu’il n’est pas très facile d’effectuer le calcul lorsque l’on nage. Par ailleurs cette équation ne tient pas compte de l’envergure des bras de chacun (l’indice de nage sera égal pour une personne de petite taille qui nage à la même vitesse et qui possède la même fréquence gestuelle qu’une personne de grande taille). L’indice de nage ne prend également pas en considération les coulées au départ et après chaque virage.

C’est pourquoi l’IN% me semble plus juste et plus parlant dans l’approche d’évaluation de l’efficacité d’un nageur.

Principe de déplacement aquatique en crawl

Tout d’abord, pour comprendre cet outil qu’est l’IN%, il faut bien comprendre le principe de déplacement dans l’eau. Un nageur se déplace en prenant appui sur un élément fuyant tel que l’eau pour avancer. Autrement dit, lorsqu’un nageur rentre sa main dans l’eau à un endroit, cette main doit également ressortir au même endroit afin d’obtenir le meilleur déplacement du corps possible (illustration ci-dessous).

indice de nage

Comme vous pouvez le voir sur ce schéma, c’est le corps qui se déplace par rapport au repère et non l’inverse !

Malheureusement, cela est rarement le cas et même pour les meilleurs mondiaux, cela reste l’objectif à atteindre. Ce qui se passe en réalité ressemble plutôt au schéma suivant avec plus ou moins d’écart entre le point d’entrée et le point de sortie de la main de l’eau.

indice de nage

C’est cette différence que l’IN% mesure en l’exprimant en pourcentage. Plus l’écart entre l’entrée et la sortie se réduit plus l’IN% se rapproche de 100%. Pour mesurer cet écart il faut au préalable préparer le bassin. Pour ce faire, placez un moyen de mesurer les coulées de chaque côté du bassin. Ensuite, à l’aide d’un caméscope (pour plus de précision dans le repérage mais ce n’est pas obligatoire) vous filmez le passage d’un nageur. Dès que celui-ci bouge un de ses bras, vous comptez jusqu’à ce qu’il arrive à l’autre bout du bassin.

Calcul de l’indice de nage pourcentage

Une fois que l’on connaît le nombre de coups de bras effectués sur la distance du bassin (25 ou 50m) moins la distance de la coulée, il reste à mesurer l’envergure du nageur afin de prendre en compte son amplitude et ainsi personnaliser au maximum ses progrès techniques.

Pour finir, vous insérez tous ces paramètres dans une équation qui vous donnera l’IN% :

IN% = 100 * ((25 ou 50 – coulée) / nbr / (2 * Ampl))

avec :

  • « 25 ou 50 » = pour la distance du bassin (en mètre) ;
  • « coulée » = mesure de la distance de coulée (en mètre) ;
  • « nbr » = pour le nombre de coups de bras effectués par le nageur sur la distance du bassin moins la coulée ;
  • « Ampl » = la longueur du bras multipliée par 2, car cela correspond à l’amplitude d’un cycle d’un bras soit l’envergure du nageur (en mètre).

Exemple :

Un nageur ayant une longueur de bras de 75,5cm effectue, dans un bassin de 25m, une coulée de 5m et réalise 27 coups de bras.
IN%=100*((25-3-2)/27/(2*0,755))=49,06%

Il a donc une IN% de 49,06% et possède une marge de progression de 50,94%.

Ajustage du calcul

Une dernière chose qui a son importance. Les nageurs de classe mondial ne parviennent pas (encore) à un résultat de 100%. Dans le meilleur des cas ils obtiennent un 85%. Cela est problématique car cela voudrait dire que l’équation ci-dessus ne permet pas d’obtenir un 100%. Comment expliquer à un athlète, que lorsqu’il nage à 85% il est en réalité à 100%. Si 85% équivaut à 100%, pourquoi ne pas faire en sorte que l’équation affiche 100% cela évitera les questions embarrassantes.

En ajoutant une constante que l’on multiplie au reste de l’équation on obtient le résultat escompté. Cette constante pourrait s’appeler la « constante de l’excellence » qui sera égale à (100/85). Appliquons cette constance à notre équation :

IN% = ((100/85) * 100) * ((25 ou 50 – coulée – virage) / nbr / (2 * Ampl))

Reprenons notre exemple :

Un nageur ayant une amplitude de 2 * 75,5cm effectue, dans un bassin de 25m, une coulée de 5m et réalise  27 coups de bras.
IN%=((100/85)*100)*((25-3-2)/27/(2*0,755))=57,71%
Il a donc une IN% de 57,71% et possède une marge de progression de 42,29%.

Avec cette nouvelle constante, le même nageur obtient un indice de nage beaucoup plus juste. Son IN% est désormais adapté à sa morphologie, à sa technique, au bassin, à sa coulée et au faite que même un pro ne fait pas mieux que 85%.

Estimation du nombre de coups de bras

Ce nageur sait qu’avec 27 coups de bras dans un bassin de 25m il est à 57,71% d’efficacité. Il sait également qu’il  doit travailler davantage sa technique pour améliorer l’efficacité de sa nage. Mais combien de coups de bras doit-il faire pour atteindre les 100% ?

Pour répondre à cette question, il suffit de reprendre l’équation de l’IN% et de changer de place les variables et les constantes :

nbr = (100 * (25 ou 50 – coulée)) / (85 * 2 * Ampl)

Pour notre nageur cela correspond a :

nbr = (100 * (25 – 5)) / (85 * 2 * 0,755) = 15,58 soit entre 15 et 16 coups de bras sur 25 mètres.

Commentaires

commentaires

À vous la parole :
  • Europe – Le sacre de Le Corre 11 août 2018
    « Demain, il faudra faire aussi bien ! – Non, il faudra faire mieux ».  C’est ce qui se murmurait hier dans le clan français. Après la médaille de bronze de Cassandre Beaugrand, les tricolores se tardaient de voir leur seul représentant, Pierre Le Corre, entrer en piste. Parti avec ce poids de favori sur les épaules, […]
  • Europe – Beaugrand parmi les grandes 10 août 2018
    À 21 ans, et trois semaines après sa première victoire en WTS à Hambourg, la jeune tricolore Cassandre Beaugrand s’est offert la médaille de bronze au Championnat d’Europe Elite Courte Distance. Le titre est revenu à Nicola Spirig (SUI), Championne Olympique en 2012 et Vice-Championne Olympique en 2016, intouchable, qui décroche son 6e titre continental, […]
  • ARTICLE A LA UNE : MALADIE DE LYME 12 juillet 2018
    La maladie de lyme est comme toutes les maladies : on s'en fiche tant qu'elle nous laisse tranquille. Et on s'en veut terriblement d'autant d'ignorance des lors qu'elle vous emprisonne dans ses griffes. Pardonnez-nous d'etre aussi solennels. Mais cet article doit etre lu absolument par tous les amoureux de la nature : coureurs, promeneurs, traileurs. […]
  • Triathlon mythique 16 août 2018
    L'Embrunman ! Pour cette année le J3 triathlon s'est déplacé en masse. Hormis un problème mécanique pour Christian, c'est un sans faute. Que des finishers ! Signalons également le grand retour à la compétition de Marc sur le distance M d'Embrun. On aime la difficulté chez les Cavrois. Retrouvez tous ces classements dans la rubrique […]