Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Fréquence cardiaque de repos

repos

 

La mesure régulière de sa fréquence cardiaque (FC) de repos permet de contrôler les effets d’un entrainement aérobie (endurance). Bien souvent on n’accorde que trop peu d’importance à ce test car contrairement aux autres, celui-ci ne demande aucun effort. Il faut néanmoins essayer de respecter quelques règles pour obtenir des résultats probants.

Ce test doit se faire dans un endroit calme et où vous vous sentez bien. Bien souvent c’est au lever ou juste avant de se coucher. Notez qu’il est bon de toujours effectuer ce test au même moment, quelque soit l’heure choisie. Évitez de le faire après un repas ou après toute activité. Allongé ou assis, restez calme durant quelques minutes de façon à stabiliser les battements de votre cœur. Installez calmement votre cardiofréquence-mètre qui vous offrira une parfaite lecture de votre FC et respirez tranquillement. Lorsque vous vous sentez prêt, commencez l’enregistrement de vos pulsations cardiaques pendant au moins 5 minutes. A l’issue du test vous pourrez alors observer votre FC moyenne qui représentera votre FC de repos.

Interprétations

  1. Si votre FC de repos a baissé et que vous vous sentez de mieux en mieux aux entraînements, c’est que vos séances de sport améliorent votre capacité aérobie ;
  2. Si votre FC augmente et que vous vous sentez également bien aux entrainements, vous devrez contrôler régulièrement votre FC de repos. Cela se produit souvent lors d’une reprise de l’entrainement où votre cœur répond avec beaucoup de vigueur aux efforts que vous vous imposez. Après une période de 2 à 3 semaines, votre cœur se sera réadapté et votre FC de repos redescendra ;
  3. Si votre FC de repos baisse ainsi que vos sensations à l’entrainement, cela dénote un début de fatigue qu’il est bon de prendre au sérieux dès le départ. 1 à 2 jours de repos vous permettront de retrouvez les valeurs normales de votre FC de repos ;
  4. Si vous ne suivez pas le conseil précédent, votre FC de repos va très certainement augmenter et vos sensations à l’entrainement diminuer très sérieusement. Vous entrerez alors dans une phase de surentrainement qu’il sera plus difficile de résoudre.

N’oubliez pas : réalisez votre test toujours de la même manière, à la même heure et dans les mêmes conditions, cela vous permettra de mieux apprécier vos progrès ou de mieux détecter d’éventuels problèmes.

repos

Commentaires

commentaires

À vous la parole :
  • 6 Français(-es) sur la WTS Bermudes 25 avril 2018
    C’est reparti pour un tour ! Après une première étape aussi grisante que frustrante, l’Equipe de France distance olympique a de nouveau rendez-vous avec les meilleurs mondiaux, sur la World Triathlon Series (WTS) des Bermudes. Vincent Luis, Léo Bergère et Léonie Périault, respectivement 3e, 4e et 9e à Abu Dhabi tenteront de continuer sur leur […]
  • La Super League Triathlon dévoile son calendrier 25 avril 2018
    Après deux épreuves inaugurales et de test l’an dernier à Jersey (GB) et Hamilton Island (AUS), le nouveau circuit Super League Triathlon (SLT), imaginé notamment par l’ancien champion du monde Chris McCormack, a annoncé un programme complet, à cheval sur la fin 2018 et la saison 2019. Ce nouveau circuit, qui propose des multi-formats très […]
  • 11 AOUT 2018 : TRAIL DU MONT THABOR (73) 4 avril 2018
    Une quatrieme edition en journee ! Devenu l'un des evenements phare de l'ete, ce trail propose 2 parcours :  - un trail decouverte de 12 km et 620 m de denivele ; - un trail de 27 km pour 1630 m de denivele. Le trail de Valmeinier s'inscrit dans le Challenge "Trail en Pays de Maurienne" […]
  • La saison 2018 est lancée 25 mars 2018
    Pour paraphraser Fabrice P., la saison est bel et bien lancée avec à chaque fois le J3 triathlon qui se déplace en nombre notamment sur le semi-marathon de Montargis et les trails d'Amilly. Vous pouvez retrouver les résultats dans la rubrique ''nos Triathlètes" puis ''Les résultats du club''.