Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Analyse technique de la nage de Ludo

Analyse technique ludoVoici une analyse vidéo de la technique de nage du crawl de Ludo (alias Ludovic) qui date de début 2016.

En 2016 Ludo préparait le triathlon de l’Alpe d’Huez. Même si la natation n’est pas son point faible il est tout de même important d’améliorer l’efficacité de sa nage afin de conserver un maximum d’énergie pour la suite, tout en nageant à une bonne allure.

Même si, sur la vidéo, on peut voir que Ludo utilise un pull-buoy, je sais qu’il possède une bonne flottaison. Le roulis des épaules est bien, le bassin quasiment fixe, l’enchaînement  propulsif des bras est très bien et même si, encore une fois, le pull-buoy inhibe l’utilisation des jambes, je sais que Ludo possède un battement de jambes qui lui assure un bon équilibre. Son mouvement de bras sous l’eau est uniformément accéléré, surtout pour le bras gauche. Le bras droit un peu moins. Ludo a fait des progrès dans toutes les habiletés motrices et tout particulièrement en propulsion. Il place sa respiration convenablement.

Heureusement pour moi, tout n’est pas parfait, j’ai encore de quoi faire progresser Ludo, notamment sur la prise d’appui avant, la finalité de son mouvement propulsif et le positionnement de sa tête. Revoyons en détail ces trois points :

  1. Une fois l’entrée des bras dans l’eau, ceux-ci descendent tendus encore trop longtemps. Il y a bien une prise d’appui mais celle-ci devrait pouvoir se prendre plus tôt. Comme on peut le voir sur la vidéo, les bras descendent tendus, ce qui pousse l’eau vers le bas et non vers l’arrière.
  2. La poussée finale de ses mains n’est pas totalement correcte. Bien souvent les mains sortent au niveau du bassin. L’amplitude n’est pas maximale, par conséquent, il devra compenser ce manque de propulsion par des coups de bras supplémentaires, ce qui grillera de l’énergie en plus pour un même résultat.
  3. La position de sa tête est trop relevée. Cela augmente considérablement la résistance de vague et favorise le redressement du corps. Ici le pull-buoy masque le problème. Dans l’eau, la moindre petite résistance n’est pas superflue.

Commentaires

commentaires

À vous la parole :
  • Metz enrôle deux pointures mondiales 19 janvier 2018
    L’annonce a été rendue officielle ce vendredi après-midi par le club lorrain. Licenciés à Sartrouville la saison précédente, l’Australien Aaron Royle (16e mondiale) et la Britannique Non Stanford (33e) – en couple – ont décidé de muter en 2018 à Metz dont les deux équipes fanions évoluent en D1. « Ce sont des conversations de plusieurs […]
  • EMBRUNMAN – Gérald Iacono s’explique 17 janvier 2018
    L’annonce a eu l’effet d’une bombe et a rapidement entraîné toute une pléiade de réactions. Mardi après-midi, Gérald Iacono, le fondateur de l’Embrunman, a posté sur les réseaux sociaux un message d’une vingtaine de lignes expliquant que son épreuve allait être reprise par Amaury Sport Organisation (ASO), en charge du Tour de France cycliste, du […]
  • 7-8 AVRIL 2018 : COURSES NATURE DE NIEDERBRONN - GRAND DEFI DES VOSGES (67) 9 janvier 2018
    Si la course historique reste le Grand Defi des Vosges (GDV, 43 km et 1500 D+), premier trail cree dans l'Est de la France, les Courses Nature de Niederbronn (C2N) se composent egalement d'un 12 km (la Vosgigazelle), d'un 25 km (la MAC VI) et d'un 74 km (le Defi des Seigneurs). Le Defi des Seigneurs (DDS) […]
  • Sans transition 27 novembre 2017
    La saison 2017 est à peine terminée que celle de 2018 démarre déjà en trombe. Ce weekend fut encore riche en compétitions avec Laurent, Samia, Amandine et Angélique sur le trail urbain d'Orléans, avec un super podium pour Amandine. À Fontainebleau c'était l'Ekiden où la famille Camus s'est illustrée de belle manière avec à sa […]