Coaching sportif personnalisé
Citation du jour

Témoignage : Stéphane Lippert, le déclic Ironman

triathlon embrunman

Triathlète de la première heure en France (1987/1988), je rêvais en regardant les reportages d’Hawaï.

La distance IRONMAN a été pendant très longtemps un mythe inaccessible car je ne m’imaginais pas pouvoir participer à de telles compétitions.
J’ai pourtant cotoyé Fabrice PORAS, triathlète et MNS à la piscine d’Amilly (Loiret) qui a participé aux Ironmans de ZURICH, de LANZAROTE, d’HAWAI (2 fois) qui m’encourageait à aller vers cette discipline.

Et puis je connaissais Yves depuis quelques temps sans pour autant le solliciter personnellement.

Le déclic à 44 ans passé.

J’ai commencé par un test d’effort en clinique (au préalable un électro-cardiogramme) et celui-ci a servi de base à la planification dans les différentes fréquences cardiaques.

Son approche a été ensuite, en fonction de ma vie de famille et de mes impératifs professionnels, d’établir des cycles de travail et des plans d’entraînements hebdomadaires.

Je recevais les informations en début de semaine et les restituaient en fin de semaine avec des annotations sur chacune des séances si nécessaire, mon état de forme, fatigue, sensations…

En fonction de tous ces paramètres, Yves ajustait les séances la semaine suivante.

Je bénéficiais d’un suivi personnalisé, je peux affirmer avoir progressé tant sur les trois disciplines que globalement (diététique, repos, gestion des séances, position sur le vélo).

Maître-nageur et coach, j’ai également pu apprécier ses conseils avisés au bord de l’eau.

Tout naturellement l’objectif : Embrun 2011, puis 2013, Challenge VICHY 2014.

Le pitch

Stéphane Lippert est un de ces triathlètes que je regarde avec des yeux remplis d’admiration. C’est d’abord auprès d’eux que je me suis forgé et que j’ai évolué dans cette pratique qui est le triathlon. Lorsque qu’il m’a été donné l’occasion de pouvoir coacher un tel athlète, ma réponse a été spontanément affirmative. Passé ce moment d’euphorie, il fallait se mettre au travail et lorsqu’une épine calcanéenne  est venue bouleverser la planification, cela à ajouté du piment et du challenge au défi à réaliser. Je suis fier d’avoir pu entraîner Stéphane Lippert et de l’avoir aidé à réaliser son premier Ironman ou plutôt l’Embrunman.

Commentaires

commentaires

À vous la parole :
  • Europe – Le sacre de Le Corre 11 août 2018
    « Demain, il faudra faire aussi bien ! – Non, il faudra faire mieux ».  C’est ce qui se murmurait hier dans le clan français. Après la médaille de bronze de Cassandre Beaugrand, les tricolores se tardaient de voir leur seul représentant, Pierre Le Corre, entrer en piste. Parti avec ce poids de favori sur les épaules, […]
  • Europe – Beaugrand parmi les grandes 10 août 2018
    À 21 ans, et trois semaines après sa première victoire en WTS à Hambourg, la jeune tricolore Cassandre Beaugrand s’est offert la médaille de bronze au Championnat d’Europe Elite Courte Distance. Le titre est revenu à Nicola Spirig (SUI), Championne Olympique en 2012 et Vice-Championne Olympique en 2016, intouchable, qui décroche son 6e titre continental, […]
  • ARTICLE A LA UNE : MALADIE DE LYME 12 juillet 2018
    La maladie de lyme est comme toutes les maladies : on s'en fiche tant qu'elle nous laisse tranquille. Et on s'en veut terriblement d'autant d'ignorance des lors qu'elle vous emprisonne dans ses griffes. Pardonnez-nous d'etre aussi solennels. Mais cet article doit etre lu absolument par tous les amoureux de la nature : coureurs, promeneurs, traileurs. […]
  • Par ici Parçay 16 juillet 2018
    À l'occasion du 14 juillet le J3 triathlon était représenté par Nathalie M. et Olivier J. à Parçay-sur-Veine. Respectivement sur le 12,8 km pour Nathalie et le 18 km pour Olivier. Bravo à eux deux pour avoir couru aussi vite que possible sous cette chaleur. Retrouvez leurs classements dans la rubrique ''nos Triathlètes'' puis ''Les […]